Accéder au contenu principal

Approvisionnement en corticoïdes: vers un retour à la normale

2 mn
Publicité

Paris (AFP)

L'Agence du médicament (ANSM) a annoncé jeudi la fin de certaines "mesures contraignantes" pour la distribution des médicaments corticoïdes aux pharmacies, en raison de la nette amélioration de la situation après des mois de fortes tensions d'approvisionnement.

"L'accès des patients aux corticoïdes par voie orale s'est amélioré ces dernières semaines. En conséquence, l'ANSM lève le contingentement mis en place pendant la période de tensions d'approvisionnement et autorise la reprise de la vente directe des laboratoires aux officines", a-t-elle annoncé dans un point sur la situation.

Depuis le printemps dernier, "durant plusieurs mois, de nombreux patients ont fait face à des difficultés pour obtenir dans leur pharmacie des médicaments à base de corticoïdes, du fait de problèmes de production rencontrés par certains fabricants", rappelle l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Pour réduire ces tensions, l'ANSM avait notamment interdit la vente directe des laboratoires aux pharmacies, sauf dépannages d'urgence.

La livraison aux officines des corticoïdes oraux était assurée par le circuit de distribution des grossistes-répartiteurs, "plus à même de garantir une livraison régulière et équitable de chaque pharmacie sur le territoire".

L'agence sanitaire avait également suspendu les exportations de ces médicaments vers d'autres pays, mesure qui reste elle en vigueur "jusqu'à la régularisation complète de l'approvisionnement du marché français".

Selon un tableau publié par l'ANSM sur son site internet, actualisé au 13 novembre, les stock et les approvisionnements "couvrent les besoins pour une période supérieure à 1 mois" pour l'ensemble des produits concernés.

Il s'agit des médicaments à base de prednisone (Cortancyl du laboratoire Sanofi et ses génériques) et de prednisolone (Solupred, également de Sanofi, et ses génériques), des anti-inflammatoires stéroïdiens appartenant à la famille des corticoïdes de synthèse.

Ils sont utilisés dans le traitement de nombreuses affections comportant une composante inflammatoire ou allergique (sclérose en plaques, rhumatisme articulaire, mais aussi crises d'asthme, sinusite, otite...), dans certains cancers et pour prévenir le rejet des greffes d'organes, car ils diminuent les réactions immunitaires.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.