Accéder au contenu principal

Le massage thaï inscrit au patrimoine immatériel de l'Unesco

Publicité

Bogota (AFP)

Le Nuad, l'art millénaire du massage thaï, a été inscrit jeudi à Bogota au patrimoine immatériel de l'Unesco.

Importé d'Inde il y a environ 2.500 ans par des médecins et des moines bouddhistes, le Nuad s'est longtemps transmis oralement, de maître à élève, dans les temples puis les familles.

Au XIXe siècle, sous l'impulsion du roi Rama III, des savants gravèrent dans des pierres du Wat Pho leurs connaissances en la matière.

Mais il faudra attendre la création de l'école du temple du Bouddha couché (Wat Pho) de Bangkok, en 1962, pour que cette technique se répande petit à petit en Occident, où aujourd'hui les salons de massage thaïlandais prolifèrent.

Pressions avec les pouces, coudes, genoux et pieds, étirements, contorsions: les élèves apprennent une chorégraphie de plusieurs dizaines d'étapes parfaitement orchestrées sur dix lignes énergétiques du corps.

Le massage thaïlandais est devenu une institution en Thaïlande qui dégage plusieurs centaines de millions de dollars de chiffre d'affaires chaque année.

Pratiqué dans les salons qui pullulent dans les villes, la rue, le marchés, les gares ou à la plage, il fait partie intégrante de la vie locale.

Il est aussi considéré depuis une dizaine d'années comme un traitement thérapeutique à part entière, dispensé dans plusieurs centaines d'hôpitaux du royaume.

Outre ses bienfaits relaxants, de nombreuses études ont en effet mis en avant ses propriétés pour aider à soulager douleurs dorsales, problèmes de circulation, maux de tête, insomnies ou anxiété.

L'image du Nuad a été quelque peu ternie à partir de la guerre du Vietnam et de l'arrivée de dizaines de milliers de soldats américains en Thaïlande. Depuis, certains salons de massage proposent aussi des services sexuels.

C'est la première fois que la réunion annuelle du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel se tient en Amérique latine.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.