Accéder au contenu principal

L1: la jeunesse lilloise aguerrie par l'Europe ?

Publicité

Lille (AFP)

Les Lillois sont de retour en L1, pleins d'usage et raison: après une campagne européenne intense mais écourtée, le Losc et ses jeunes pousses retrouvent le championnat vendredi contre Montpellier (20h45), décidés à valider les progrès entrevus et l'expérience acquise en Ligue des champions.

Battus par Chelsea mardi avec un onze remanié (2-1), les Nordistes ont achevé leur phase de groupe à la dernière place, avec un seul petit point en six matches et l'impression d'être encore loin du niveau continental.

Mais Lille a des raisons d'espérer que cette aventure en Ligue des champions lui sera profitable.

"On veut capitaliser sur ce qu'on vient d'apprendre. Ça nous a fait gagner en expérience. Le club a grandi", a déclaré mercredi le président Gérard Lopez à l'AFP, disant croire aux chances de voir son équipe terminer à nouveau sur le podium de la L1 cette saison.

Au fil des semaines, les Lillois ont montré des progrès dans leur capacité à gérer une adversité bien supérieure à celle de la Ligue 1. Une expérience qui peut expliquer la bonne série en cours, avec trois succès de rang en championnat.

"Je suis convaincu que ces matches-là vont nous servir pour la suite. Les joueurs auront appris de cette compétition, sur l'intensité et la détermination qu'elle demande", avait souligné Christophe Galtier après la défaite contre l'Ajax (2-0).

"Il y a la possibilité d'acquérir de l'expérience mais aussi d'être exposé sur un plan médiatique et c'est tant mieux", a répété l'entraîneur des Dogues lundi, à la veille d'affronter Chelsea.

- "Deux fois plus vite" -

La progression était particulièrement attendue pour les plus jeunes éléments: Jonathan Bamba (23 ans), Yusuf Yazici (22), Jonathan Ikoné (21) et Victor Osimhen (20). Trois milieux offensifs et un attaquant titularisés ensemble pour la réception de l'Ajax, qui vivent des moments contrastés.

Osimhen, indiscutable en pointe, a marqué deux fois en C1 et réussi à se mettre au niveau dans le jeu. Une confirmation pour un joueur qui avait inscrit deux doublés lors de ses trois premiers matches à Lille et suscite l'intérêt de nombreux grands clubs.

Comme ses partenaires, il est resté dans la lignée de ses performances habituelles. Maladroits en championnat, Bamba et Ikoné ont eux alterné le bon et le moins bon, alors que Yazici a encore plus peiné physiquement qu'à l'habitude.

Buteur à Lyon puis passeur contre Brest lors des deux dernières journées, Ikoné entretient cependant l'idée d'un déclic. Un retour à ce qu'il faisait l'an dernier, lui qui est entre temps devenu international avec l'équipe de France.

"Comme en sélection, ça va deux fois plus vite. C'est une expérience, j'ai beaucoup appris. On va essayer d'y retourner et, avec ce qu'on a appris cette année, montrer autre chose la saison prochaine", a-t-il dit jeudi en conférence de la presse.

Pour l'instant, les effets de l'Europe tardent à se faire sentir. Mais l'expérience tient aussi dans la gestion, physique, du calendrier et celle, mentale, de résultats négatifs. Un mûrissement en accéléré pour les jeunes Lillois ?

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.