Accéder au contenu principal

NBA: entorse de la cheville pour Luka Doncic, défaite des Clippers et des Rockets

Publicité

New York (AFP)

Coup dur pour Dallas: son prodige slovène Luka Doncic s'est fait une entorse de la cheville lors de la défaite contre le Heat de Miami samedi, une blessure qui a éclipsé les revers des Clippers et des Rockets et la victoire des Bucks en NBA.

L'image est spectaculaire: après moins de deux minutes de jeu, la star des Mavericks s'avançait vers le panier lorsqu'il a trébuché sur le pied de Kendrick Nunn, tordant complètement sa cheville droite. Luka Doncic, 20 ans, a alors immédiatement quitté le parquet et n'est pas revenu.

Dallas a annoncé que ses radios étaient négatives, écartant a priori l'hypothèse d'une fracture, mais n'a pas donné plus d'informations sur la durée de son indisponibilité.

Sans le meilleur débutant (Rookie of the Year) de la saison dernière, qui réalisait un début de saison canon, le plaçant parmi les favoris pour le titre de meilleur joueur (MVP), les Mavericks ont logiquement peiné face au surprenant troisième de la conférence Est.

Jimmy Butler y est allé de ses 27 points pour le Heat et Bam Adebayo a complété le tout avec un triple-double (18 points, 11 rebonds et 10 passes décisives) donnant la victoire en prolongation à Miami (118-122), malgré une remontée incroyable de Dallas en deuxième mi-temps (63-39 sur les deux derniers quart-temps).

"Quand vous perdez votre meilleur joueur, vu comment il joue, c'est dur, a reconnu le meneur de Dallas J. J. Barea. Mais oui, je pense qu'on a fait du bon boulot. Tous ceux qui sont entrés ont fait de gros efforts."

Mais cela n'a pas suffi et l'éventuelle absence de Luka risque de poser problème ces prochains jours, alors que les Mavericks affrontent jusqu'à dimanche prochain quatre autres des cinq premiers de la conférence Est.

Bulls-Clippers: Chicago profite

Les Clippers arrivaient à Chicago diminués et sans doutes éreintés par un long road-trip de six matches, et les Bulls en ont profité pour leur infliger leur huitième défaite de la saison (109-106).

En l'absence de Kawhi Leonard, qui ne jouait pas ce "back-to-back" (deuxième match en deux jours) pour "load management" (gestion de la fatigue) liée à sa douleur à un genou, et des blessés Pat Beverley et Lou Williams, les Clippers de Los Angeles n'ont pas tenu le choc face aux Bulls. La franchise de Chicago a été portée par les 31 points de Zach LaVine, qui a été décisif en fin de match avec un tir à deux points suivi d'un lancer-franc.

Auteur de 27 points, Paul George a manqué le tir à 3 points qui aurait pu permettre aux Clippers d’arracher une prolongation. Interrogé sur le fait de savoir si la fatigue était responsable de cette fin de match en dents de scie, l'ailier a répondu: "Pas forcément. C’est déjà arrivé. On a été dépassés ce soir".

Bucks-Cavaliers: Milwaukee en croisière

A Milwaukee, les Bucks ont facilement disposé des Cavaliers de Cleveland (125-108) et continuent de caracoler en tête de la conférence Est. Giannis Antetokounmpo a marqué 29 points, pris 4 rebonds et offert 4 passes décisives.

Les Bucks signent leur 18e victoire de rang, à deux petites unités du record de la franchise, établi en 1970, année où Milwaukee finit champion pour la seule fois de son histoire. Les Bucks affrontent lundi les Mavericks, puis jeudi les Lakers, pour espérer égaler ce record.

Rockets-Pistons: Harden, marqueur sans influence

James Harden marque toujours autant (39 points ce soir), mais cela ne profite pas aux Rockets, défaits par Détroit (107-115).

Trois joueurs des Pistons se sont illustrés avec des doubles-doubles: Derrick Rose (20 points et 12 passes décisives), Bruce Brown (16 points et 10 rebonds) et Christian Wood (11 points et 13 rebonds).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.