Accéder au contenu principal

L1: le fonds américain King Street seul actionnaire de Bordeaux

Publicité

Bordeaux (AFP)

Le fonds d'investissement américain King Street, actionnaire majoritaire des Girondins de Bordeaux (86,4 %), a signé un accord en vue de l'acquisition des parts restantes appartenant à GACP, a annoncé lundi le club bordelais.

Par cet accord, King Street "rachète la totalité des parts de General American Capital Partners (GACP), actionnaire minoritaire en raison des différences fondamentales au sein de la gouvernance du FC Girondins de Bordeaux", indique le club dans un communiqué.

GACP, entité créée par l'homme d'affaires américain Joe DaGrosa et soutenu par son conseiller sportif portugais Hugo Varela, à l'origine du rachat des Girondins en novembre 2018, précise "qu'il a conclu l'accord avec King Street dans l'intérêt du Club et qu'il souhaite tout le succès possible au FC Girondins de Bordeaux dans ses compétitions à venir".

"Cet accord permettra au FC Girondins de Bordeaux de garantir la stabilité et de poursuivre son ambitieux chemin", ajoute GACP.

Dans son communiqué, King Street a tenu à "rassurer l'ensemble des parties prenantes du Club, ses collaborateurs, les équipes sportives, ses supporters et les institutions sur son engagement dans la durée au sein du club et remercie GACP pour sa contribution au projet au cours de cette première année".

Le fonds américain a également réitéré son soutien au directeur sportif Eduardo Macia, venu dans les valises de GACP, soulignant qu'il "conduit la mise en œuvre de la stratégie sportive", ainsi qu'à l'entraîneur Paulo Sousa et son staff, sous-contrat jusqu'en 2022.

Il a enfin réaffirmé "son soutien et sa totale confiance à Frédéric Longuépée, qui occupera dorénavant la fonction de Président Directeur Général", alors qu'il est la cible depuis plusieurs mois des Ultramarines, le principal club de supporteurs bordelais qui réclame sa démission.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.