Accéder au contenu principal

En Inde et en Chine, 4 millions de morts par an à cause de la pollution

Publicité

Washington (AFP)

L'Inde et la Chine sont les deux pays où la pollution de l'air, de l'eau et au travail tuent le plus de gens, avec respectivement 2,3 et 1,8 million de morts en 2017, selon un rapport publié mercredi.

Des pays en développement et riches figurent parmi les 10 pays les plus affectés par la pollution, selon ce rapport de la Global Alliance on Health and Pollution (GAHP), qui estime que la pollution est responsable de 15% des décès d'adultes dans le monde.

Après l'Inde et la Chine se trouvent le Nigeria, l'Indonésie et le Pakistan. Les Etats-Unis sont septièmes avec 200.000 décès annuels, sur une population de 325 millions d'habitants.

"Ce rapport nous rappelle que la pollution est une crise mondiale", dit Rachael Kupka, directrice exécutive de l'organisation. "Peu importe où vous vivez, la pollution vous trouvera".

En proportion de la population et non plus en nombre absolu, ce sont le Tchad, la Centrafrique et la Corée du Nord où les taux de décès par la pollution étaient les plus élevés, avec 287, 251 et 202 morts par 100.000 habitants, respectivement.

L'absence d'assainissement des eaux, la contamination de l'air intérieur et extérieur par les feux de cuisine ou de chauffage, ainsi que la pollution automobile sont les causes principales. Au travail, les fumées, gaz, particules fines et l'exposition au plomb causent le plus de décès.

A l'autre bout du classement, les cinq pays de la péninsule arabique sont les moins pollués, avec le Qatar au plus bas.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.