Accéder au contenu principal

Retraites: la majorité salue la nomination de Pietraszewski, RN et LFI critiquent

Publicité

Paris (AFP)

La majorité a salué mercredi l'expertise de Laurent Pietraszewski, nommé secrétaire d'Etat en charge des retraites, tandis que Marine Le Pen (RN) et Adrien Quatennens (LFI) remettent en cause sa capacité à entendre les revendications sociales.

Emmanuel Macron a nommé le député LREM du Nord pour gérer cette réforme contestée en remplacement du haut-commissaire démissionnaire Jean-Paul Delevoye. M. Pietraszewski, rapporteur de la loi travail en 2017, était destiné, en tant que député, à être le rapporteur du projet de réforme des retraites lors de son examen au Parlement prévu en février.

"C'est un très bon connaisseur du dossier", a fait valoir sur Public Sénat Marc Fesneau, ministre (issu du MoDem) en charge des Relations avec le parlement, tout en notant que "c'est une tâche lourde et ardue, il le sait".

Le patron du groupe LREM à l'Assemblée, Gilles Le Gendre, a souligné l''"engagement total" des députés de la majorité pour "finaliser avec (lui) et voter cette refondation de la protection sociale et de la solidarité."

Pour la porte-parole de LREM Aurore Bergé, "le régime de retraites universel a son meilleur ambassadeur", tandis que son collègue Roland Lescure salue ses "qualités humaines réelles, de l'écoute, une capacité d'empathie" (sur RFI).

Mais certains responsables de l'opposition affichent leur scepticisme, tant sur son expérience que sur sa capacité à entendre les revendications sociales.

Pour Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national, cette nomination "c'est le macronisme pur jus": il est "issu de grands groupes" comme les ministres Emmanuelle Wargon et Muriel Pénicaud, et a été "rapporteur de la loi Travail, dont le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle n'a pas été marquée par une grande considération pour la situation des salariés".

Elle a par ailleurs estimé, sur France 2, qu'il n'était "pas plus chevronné et expérimenté que tous les députés qui pour la première fois ont été élus il y a deux ans et demi".

Novice en politique jusqu'à son adhésion à En Marche! en 2016 et élu député LREM du Nord en 2017, M.Pietraszewski a fait carrière dans le groupe de grande distribution Auchan, dans des postes de responsable des ressources humaines.

"Le rapporteur de la loi travail visant à casser un +régime universel+, le code du travail, au profit d’autant de +régimes spéciaux+ qu’il y a d’entreprises, est donc chargé de la mise en place d’un régime universel des retraites ! Chapeau !", a taclé de son côté le député LFI et numéro deux du mouvement Adrien Quatennens.

Le président LR du Sénat Gérard Larcher a souhaité sur franceinfo à M. Pietraszewski "bon courage, bon dialogue social, sur un dossier difficile, sensible".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.