Accéder au contenu principal
Focus

"Ils ne sont jamais partis" : les jihadistes sèment toujours la mort dans le nord de la Syrie

Le 11 novembre 2019 à Qashmili, dans le nord de la Syrie : un triple attentat à la voiture piégée commis par l'organisation Etat islamique.
Le 11 novembre 2019 à Qashmili, dans le nord de la Syrie : un triple attentat à la voiture piégée commis par l'organisation Etat islamique. France 24

En première ligne dans la lutte contre le groupe EI, les forces Kurdes ont été les indispensables alliés des forces de la coalition en Syrie... Mais depuis que Washington a pris la décision de retirer ses troupes de la zone, ils ont le sentiment d’avoir été abandonnés. La menace est pourtant bien présente. Revigorés par le départ des forces américaines, les jihadistes continuent de semer la terreur dans le nord-est du pays. Ils entendent organiser l'évasion de plus de 10 000 d'entre eux, prisonniers des Kurdes, dans des camps où la radicalisation n'a jamais été aussi forte.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.