Accéder au contenu principal

La Bourse de Paris termine en nette hausse de 0,82% à 6.021,53 points, record annuel

Publicité

Paris (AFP)

La Bourse de Paris a fini en nette hausse vendredi (+0,82%), clôturant pour la première fois de l'année au-dessus des 6.000 points pour ce qui devrait être une des dernières séances animées de l'année.

L'indice CAC 40 a pris 49,25 points à 6.021,53 points, dans un volume d'échanges nourri de 7,2 milliards d'euros. La veille, il avait fini en légère hausse de 0,21%.

Au cours de la semaine écoulée, l'indice a avancé de 1,85%. Depuis le début de l'année, ses gains s'élèvent à 27,29%.

La cote parisienne a ouvert proche de l'équilibre avant d'accélérer en milieu de journée pour s'installer au-dessus des 6.000 points.

Le CAC 40 signe ainsi son plus haut de l'année en clôture, comme en séance (6.024,17 points), des niveaux jamais vus depuis juillet 2007.

"C'est une journée un peu particulière avec des échéances de contrats qui expliquent cette hausse. Il n'y a pas eu de gros catalyseur sinon", explique Alexandre Baradez, analyste chez IG France.

Il s'agissait de la dernière séance dite de "quatre sorcières" en 2019, c'est à dire de l'expiration concomitante de plusieurs types de contrats et options sur indices et actions.

"Le gros de l'année est passé", confirme M. Baradez, puisqu'on attend assez peu de développements géopolitiques d'ici à la fin de l'année, ni d'indicateurs majeurs.

Les nouvelles d'outre-Manche ont conforté la bonne humeur des marchés puisque la nouvelle majorité conservatrice a apporté son soutien à l'accord de Brexit de Boris Johnson, ouvrant la voie à une sortie du Royaume-Uni de l'UE.

"Tout ce qui va dans le sens d'une meilleure visibilité politique, vers moins de flou, ça plaît toujours aux marchés, même si on ne sait pas de quoi 2020 sera fait", indique M. Baradez.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.