Accéder au contenu principal

Lyon: une opportunité à saisir pour Aouar

Publicité

Lyon (AFP)

Le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres: Memphis Depay et Jeff Reine-Adelaïde, privés de fin de saison, donnent l'occasion à Houssem Aouar de s'imposer, enfin, comme le nouveau meneur de jeu de Lyon, dès samedi à Reims (20h45).

A lui de prendre les clés du milieu de terrain pour devenir le digne successeur de Nabil Fekir, malgré les renforts espérés au mercato d'hiver.

C'est peut-être aussi l'occasion pour l'OL, l'entraîneur Rudi Garcia et le directeur sportif Juninho de reconstruire l'équipe autour d'Aouar (21 ans) en le plaçant au cœur du jeu dans un dispositif en 4-2-3-1 ou en 4-3-3.

Celui qui a évolué ces dernières semaines sur le côté gauche dans le 4-2-3-1 adopté, rappelait il y a deux ans "avoir toujours joué dans l'axe" depuis ses années au centre de formation.

"Milieu relayeur, c'est le poste que j'affectionne le plus. Mais ailier gauche, j'aime bien aussi", confiait le joueur en novembre 2017 au quotidien l'Équipe.

"Le coach me laisse beaucoup de liberté sur le terrain. Le poste à gauche me permet de faire plus de différences individuelles. Je peux aussi orienter le jeu en rentrant dans l'axe", a souligné Aouar la semaine dernière avant le match Lyon-Rennes (0-1).

Son magnifique but - une frappe enveloppée dans la lucarne - inscrit contre le RB Leipzig (2-2), démontrant une nouvelle fois toute son habileté technique -, a été déterminant dans la réaction de son équipe, le 10 décembre en Ligue des champions, permettant de réduire la marque à 2-1 avant que Memphis n'égalise pour envoyer le club rhodanien en 8e de finale.

- L'oeil de la Juve -

L'OL affrontera la Juventus Turin, un club attentif à l'évolution du jeune milieu formé au club, à fort potentiel mais qui tarde à confirmer.

En 15 matches de Ligue 1 cette saison, Aouar n'a marqué que deux buts et délivré deux passes décisives, pour un but et deux passes en quatre rencontres de Coupe d'Europe.

C'est sur la constance dans l'effort et la présence dans les duels qu'il doit nettement progresser s'il ne veut pas rester au stade de l'éternel espoir et manquer l'ascenseur vers le très haut niveau que pourrait représenter un transfert dans un club comme la Juve.

Ancien entraîneur de Lyon (1988-1993) et sélectionneur de l'équipe de France (2004-2010), Raymond Domenech livre un point de vue sans concession des performances de l'international espoirs dont il attend, comme d'autres avec lui, beaucoup plus.

"S'il y en a un maintenant qui doit prendre le leadership technique de cette équipe, c'est Aouar. J'aimerais bien qu'il se réveille. Si ça peut lui faire prendre conscience qu'il faut qu'il soit performant pendant 90 minutes tous les matches, ce sera pas mal", a-t-il dit cette semaine sur le plateau de la chaîne L'Équipe.

"Même avec une équipe comme cela, l'OL peut jouer les premiers rôles", assure par ailleurs Domenech. A condition qu'Aouar, et d'autres autour de lui, réagissent vigoureusement en 2020.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.