Accéder au contenu principal

Incident de la crème glacée en NBA: deux spectateurs bannis, Thomas suspendu

2 mn
Publicité

Los Angeles (AFP)

Les sanctions sont tombées dimanche dans l'affaire de l'altercation entre un joueur et deux spectateurs autour d'une crème glacée en NBA: le meneur de Washington Isaiah Thomas a été suspendu, et deux spectateurs bannis des tribunes.

Thomas, qui était allé s'expliquer avec ces deux spectateurs, a pris deux matches de suspension.

Le règlement de la NBA stipule que tout joueur qui pénètre délibérément dans les gradins pendant un match sera automatiquement expulsé, et passible d'une amende et/ou d'une suspension.

Le joueur de 30 ans, qui tourne à 13,6 points, 4,8 passes et 1,7 rebond par match cette saison, manquera le déplacement à New York mardi et à Détroit jeudi. Il pourra rejouer samedi face aux Knicks.

Cette sanction fait suite à la décision de la franchise de Philadelphie d'interdire de salle les deux spectateurs pour un an.

Un porte-parole des 76ers a déclaré qu'ils avaient reconnu des gestes et mots inappropriés à l'endroit du joueur, en infraction avec le règlement du Wells Fargo Center.

Thomas avait été exclu, dans le calme, au 4e quart temps, après être monté dans les gradins pour répondre aux deux fans pendant un temps mort. Il venait de rater le premier de deux lancers francs et s'apprêtait à tenter le second.

Il a expliqué après la rencontre qu'un des deux spectateurs l'avait insulté à trois reprises, et lui avait tendu ses deux majeurs.

"Je lui dis: ne sois pas irrespectueux. Je suis un homme avant tout. Toi, sois un fan. Sa réponse a été: Je suis désolé, je voulais juste un Frosty" (une crème glacée), a expliqué le meneur des Wizards.

A Philadelphie, pendant le match, un Frosty est offert aux fans si un joueur adverse manque deux lancers francs au cours de la seconde période.

L'un des deux spectateurs, abonné pour la saison entière, obtiendra un remboursement pour les rencontres auxquelles il n'aura pas le droit d'assister, a précisé la franchise.

En octobre, la NBA a instauré une politique de tolérance zéro pour tout comportement excessif ou belliqueux des spectateurs.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.