Accéder au contenu principal
Dans la presse

Le colonialisme, "une erreur profonde"

Fin du franc CFA dans huit pays d'Afrique de l'ouest
Fin du franc CFA dans huit pays d'Afrique de l'ouest France 24

A la Une de la presse, ce lundi 23 décembre, la poursuite des raids aériens du régime et de son allié russe contre la province d’Idleb en Syrie. Les incendies dévastateurs en Australie. La fin du France CFA dans huit pays d’Afrique de l’Ouest. Et une crèche de Noël signée Banksy.  

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook


A la Une de la presse, la poursuite de l’offensive du régime et de son allié russe contre la région d’Idleb, dans le nord-ouest de la Syrie.

«Damas et Moscou marchent à pas forcés sur Idleb, l’un des derniers bastions de l’opposition armée», annonce L’Orient Le Jour. D’après le quotidien libanais, «le scénario est toujours le même», «les vidéos et les photos d’enfants tués et de déplacés, (témoignant) une nouvelle fois de la politique de la terre brûlée» menée par le régime. Le quotidien saoudien Arab News fait état de 80 000 personnes déplacées en une seule semaine par «la nouvelle offensive d’Assad sur Idleb» - un assaut présenté par des sources militaires occidentales comme «le prélude à une future opération terrestre de grande envergure».

En Australie, c’est le feu qui menace la population, dans le sud-est du pays. D’après The Australian, près de 200 feux menacent désormais un millier de maisons, les conditions climatiques extrêmes - des températures dépassant par endroits les 45 degrés et des vents très forts - ne laissant pas présager d’amélioration pour les jours à venir. Trois millions d’hectares brûlés, Sydney plongé dans une brume orange: les incendies hors de contrôle qui ravagent l’Australie depuis des semaines «résonnent comme une nouvelle alerte sur le dérèglement climatique», selon le quotidien français Libération, qui se demande si «le sort qui frappe l’île-continent préfigure (notre) destin commun», en dénonçant, au passage, «l’aveuglement arrogant de la droite climatosceptique», actuellement au pouvoir en Australie.

En France, la mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit, notamment dans les transports publics, où le trafic reste très perturbé. «La guerre d’usure continue», selon Les Echos, qui précisent que le gouvernement présente aujourd’hui le calendrier des concertations, qui doivent reprendre début janvier. En attendant, «il n’y aura pas de trêve pour le gouvernement», a déclaré Emmanuel Macron, en assurant qu’il allait renoncer, au nom de l’exemplarité, à sa retraite d’ancien président de la République, telle qu’il aurait pu la toucher. Une décision décryptée pour le Huffington Post par Philippe Moreau-Chevrolet, qui explique qu’«Emmanuel Macron se met toujours dans la posture du héros: quand tout devient désespéré, il vient au secours de son camp, avec un sacrifice personnel». Selon ce communicant politique, «renoncer à sa propre rémunération fait partie des outils de communication populistes» utilisés par le président.

Emmanuel Macron a aussi annoncé, ce week-end, depuis la Côte d’Ivoire, la fin du franc CFA. La disparition de cette monnaie dans huit pays d’Afrique de l’ouest au profit de l’Eco, qui sera mis en circulation l’année prochaine, est une façon de «tourner la page de la Françafrique», d’après La Croix, qui note que le chef de l’Etat s’est aussi exprimé, à cette occasion, sur le colonialisme, qu’il a qualifié d’«erreur profonde». Le passage du CFA à l’Eco constitue-t-il «le premier pas d’une décolonisation monétaire?». Selon L’Observateur Paalga, la fin du franc CFA «satisfait une des revendications d’une partie des élites africaines, pour qui il (était) inconcevable que soixante ans après les indépendances, (leurs) pays continuent de traîner comme un boulet ce vestige de la période coloniale». Le quotidien burkinabé juge toutefois nécessaire de rappeler que «la gestion d’une monnaie, au-delà des incantations anti-impérialistes et altermondialistes, requiert une discipline, une rigueur ainsi qu’une attention de tous les instants».

Des nouvelles, pour terminer, de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, partiellement détruite par un incendie, en avril dernier. D’après Le Parisien, l’heure n’est pas encore à la reconstruction, dont le calendrier demeure flou, mais à la dépollution du site, où la messe de Noël ne sera pas célébrée cette année – une première depuis 1803. Et puisque nous en sommes aux célébrations de Noël. Le journal émirati The National rapporte que l’artiste britannique Banksy a créé une crèche, présentée ce week-end en Cisjordanie. Reproduisant le mur de séparation entre Bethléem et Israël, cette œuvre est intitulée «la cicatrice de Bethléem», et comporte des inscriptions appelant à la paix et à l’amour…

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse (du lundi au vendredi, à 7h20 et 9h20 heure de Paris). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.