Accéder au contenu principal

Premier Noël sans messe pour Notre-Dame de Paris

Conformément au vœu du président Emmanuel Macron d'accomplir la restauration de Notre-Dame en cinq ans, il n'y a pas d'arrêt des travaux pendant les vacances de fin d'année.
Conformément au vœu du président Emmanuel Macron d'accomplir la restauration de Notre-Dame en cinq ans, il n'y a pas d'arrêt des travaux pendant les vacances de fin d'année. Gonzalo Fuentes, Reuters

Huit mois après l'incendie du 15 avril, et pour la première fois depuis Napoléon, la cathédrale Notre-Dame de Paris ne connaîtra pas de messe de Noël.

Publicité

L'emblématique messe de Noël de Notre-Dame de Paris n'aura pas lieu. Pour la première fois depuis 1803, la cathédrale, vieille de huit siècles, restera silencieuse une nuit de Noël. Aucune cérémonie, aucune procession n'est prévue aux abords.

Huit mois après l'incendie qui, le 15 avril, a partiellement détruit l'édifice religieux, la cathédrale est toujours en péril. Une grue géante veille sur elle en attendant de démonter l'échafaudage qui la menace. Cette grue aura à mener l'opération la plus délicate de ce chantier herculéen de sécurisation. Une opération qui devrait démarrer début février et qui consistera à démonter, les uns après les autres, 10 000 tubes de métal (représentant 250 tonnes au total) que l'incendie du 15 avril a soudés.

De par sa complexité, ce travail de plusieurs mois nécessite des préparatifs. L'échafaudage déformé, fragilisé, telle une gigantesque toile d'araignée en plein ciel, menace la voûte et l'équilibre de ce joyau de l'art gothique. Huit mois après l'incendie, Notre-Dame est toujours en état d'"urgence absolue".

Pas d'arrêt des travaux pendant les fêtes

À la suite de l'accident, le président Emmanuel Macron avait affirmé sa volonté d'accomplir la restauration de Notre-Dame en cinq ans. Conformément à ce vœu, il n'y a pas d'arrêt des travaux durant les vacances de fin d'année. Quelques opérations se poursuivent même si d'autres sont interrompues, selon l'établissement public dirigé par le général Jean-Louis Georgelin.

L'incendie de Notre-Dame a suscité une mobilisation extraordinaire en France et dans le monde : 922 millions d'euros de dons et promesses de dons ont été confirmés, soit 320 000 dons au total.

La traditionnelle messe de Noël sera, cette année, célébrée à minuit par le recteur de la cathédrale, Mgr Patrick Chauvet, en l'église Saint-Germain l'Auxerrois, face au Louvre.

Avec AFP

  

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.