Accéder au contenu principal

Kapital, le jeu de société qui reflète les inégalités

Le jeu de société Kapital montre comment le mécanisme de la lutte des classes se met en oeuvre.
Le jeu de société Kapital montre comment le mécanisme de la lutte des classes se met en oeuvre. Capture d'écran France 24

Kapital, un jeu de société qui illustre la lutte contre les inégalités dans la société, est victime de son succès. Imaginé par les sociologues Michel et Monique Pinçon-Charlot, il a été vendu à 10 000 exemplaires en moins de trois semaines, et il aujourd'hui épuisé.  

Publicité

Le jeu a été conçu à l'image de la société. Imaginé par les sociologues Michel et Monique Pinçon-Charlot, Kapital est un jeu de plateau où un "dominant" fortuné affronte des "dominés", qui représentent le reste de la société. Le but est d'arriver en premier au paradis fiscal. Victime de son succès, Kapital, a été vendu à 10 000 exemplaires en moins de trois semaines. 

Un vocabulaire bourdieusien 

Selon Monique Pinçon-Charlot, le succès de ce jeu peut s'expliquer par son réalisme. "Il faut arriver avec de l'argent, de la richesse sociale, culturelle et symbolique. Mais, comme dans la vraie vie, le dominant a toutes les chances de gagner", détaille-t-elle. 

À l'aide de théories sociologiques, les chercheurs souhaitent éveiller les consciences de manière ludique pour lutter contre une société capitaliste qu'ils estiment injuste. "La violence dans les rapports sociaux, de domination et d'exploitation, est devenue telle dans l'époque que nous traversons, que ce n'est plus une lutte des classes. C'est une guerre", affirme Monique Pinçon-Charlot. 

 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.