Accéder au contenu principal

Angleterre: Chelsea grimace, Tottenham recolle

Publicité

Londres (AFP)

Chelsea a rechuté (0-2) face au mal classé Southampton, samedi, pour la 19e journée à l'occasion du fameux Boxing Day (26 décembre) et voit Tottenham, vainqueur en deux temps de Brighton (2-1) revenir à 3 points de sa 4e place.

. Blues de Noël pour Chelsea:

Triste Boxing Day pour Chelsea qui a subi sa 5e défaite en 7 journées, face à une équipe qui n'avait plus gardé sa cage inviolée depuis 14 matches.

Le 3-4-3 qui avait si bien tenu en respect Tottenham dimanche n'a pas du tout fonctionné face à Southampton bien regroupé, mais très habile à déclencher des phases de pressing ciblées.

C'est sur ce type d'action que Pierre-Emile Hojbjerg a récupéré un ballon le long de la ligne de touche au milieu du terrain et lancé Michael Obafemi.

L'attaquant anglais de 19 ans s'est défait de Kurt Zouma pour placer la balle dans la lucarne de Kepa (1-0, 31e).

Lampard a essayé de corriger le tir en abandonnant sa défense à 3 centraux et en faisant entrer Mason Mount au retour des vestiaires, mais sans grand résultat.

C'est même le mal classé qui a doublé le score sur une action patiemment construite et qui a totalement désorganisé la défense des Blues pour décaler Nathan Redmond, qui a devancé Kepa (2-0, 72e).

. Tottenham match à réaction

Les Spurs devaient une revanche à leurs supporters après avoir raté l'occasion à domicile de prendre la 4e place à Chelsea, mais ils ont été lents au démarrage face à Brighton finalement battu (2-1).

Solides défensivement au coup d'envoi, mais en délicatesse avec leur pressing et leur animation offensive, les hommes de José Mourinho ont tout de même concédé une ouverture du score logique.

Sur un coup de pied arrêté, le défenseur Adam Webster a pris le meilleur sur Jan Vertonghen pour tromper Paulo Gazzaniga (0-1, 39e).

Hors de lui sous les trombes d'eau arrosant le Tottenham Hotspur Stadium, Mourinho a dû remuer ses joueurs dans le vestiaire car, à défaut d'être brillants, ils ont un sursaut d'orgueil en seconde période.

La persévérance de Lucas Moura a provoqué un contre favorable arrivé jusqu'à Harry Kane, qui a égalisé en deux temps (1-1, 53e) après un superbe arrêt de Mathew Ryan.

Réorganisé en 5-4-1, Brighton a fini par craquer sur une belle remise en retrait de Serge Aurier pour Dele Alli dont la reprise sans contrôle et tout en toucher a trouvé le petit filet opposé pour donner un succès important à défaut d'être probant (2-1, 72e) aux Spurs.

"Je suis très heureux de la seconde période. On a modifié quelques détails. Les joueurs n'étaient pas en cause mais des détails qui font parfois la différence", a expliqué Mourinho après le match, admettant que le premier acte avait été "un désastre".

. Débuts contrastés pour Ancelotti et Arteta

Mikel Arteta et Carlo Ancelotti ont connu des fortunes diverses pour leurs débuts sur les bancs d'Arsenal et d'Everton.

Sans grande surprise, c'est le nouveau coach de Gunners qui a le plus souffert.

Avec une équipe où Alexandre Lacazette était titulaire en pointe, avec Mesut Özil en soutien, Arsenal a montré des choses intéressantes jusqu'au 20 mètres adverses mais manqué de tranchant.

Et comme trop souvent, ils se sont faits prendre sur une relance interceptée dans leur moitié de terrain, concédant l'ouverture du score peu méritée (1-0, 35e).

La seconde période a été meilleure, récompensée par l'égalisation un peu chanceuse de Pierre-Emerick Aubameyang, qui a récupéré une frappe déviée de Reiss Nelson pour marquer sur le premier tir cadré des Gunners (1-1, 63e).

Un nul un peu frustrant pour Arteta, qui sait ce qui lui reste à faire.

Ancelotti, lui, a quitté la pelouse avec le sourire après une prestation solide d'Everton rarement mis en danger.

Les Toffees auraient pu marquer grâce à Djibril Sidibé dès la 32e et c'est encore le latéral international français qui a délivré un merveilleux centre pour la tête plongeante de Dominic Calvert-Lewin (1-0) à dix minutes de la fin, propulsée dans les filets après avoir touché le poteau.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.