Accéder au contenu principal

Wall Street en hausse à l'ouverture, poursuivant sa course aux records

Publicité

New York (AFP)

La Bourse de New York progressait à l'ouverture jeudi, s'orientant vers de nouveaux records à l'occasion d'une des dernières séances de l'année.

Vers 15h00 GMT, l'indice vedette de Wall Street, le Dow Jones Industrial Average, s'appréciait de 0,17%, à 28.564,97 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, prenait 0,35%, à 8.984,57 points, et l'indice élargi S&P 500 montait de 0,25%, à 3.231,39 points.

Alors que plusieurs Bourses asiatiques et les principales places européennes restaient fermées jeudi, Wall Street a, elle, ouvert, après une trêve la veille pour Noël.

A l'issue d'une séance raccourcie mardi, les principaux indices new-yorkais avaient terminé proche de l'équilibre, le Dow Jones cédant 0,13% et le Nasdaq grappillant 0,08%, ce qui lui avait permis d'atteindre un niveau inédit.

"La vraie question est de savoir quel va être le volume d'échanges (jeudi). Les liquidités ne sont pas totalement absentes mais elles se font rares avec autant de marchés fermés autour du monde et autant d'acteurs américains qui sont toujours en mode vacances", note Patrick O'Hare, de Briefing.

Anticipant une séance relativement calme, les investisseurs s'intéressaient aux indicateurs du jour, observant notamment un recul dans les demandes d'allocation chômage, qui se sont établies à 222.000 pour la troisième semaine de décembre, selon les chiffres hebdomadaires du département du Travail.

Ces chiffres semblent confirmer la bonne santé du marché du travail aux Etats-Unis, le taux de chômage étant tombé à son plus bas en 50 ans au moins de novembre, à 3,5%.

Le géant de Seattle, Amazon (+1,60%), s'est de son côté félicité d'avoir ajouté 250.000 emplois, à plein temps et à temps partiel, lors de la saison des fêtes de fin d'année, soulignant que le nombre total de ses salariés à travers le monde s'élève à 750.000.

Le spécialiste du commerce en ligne a, par ailleurs, fait état de ventes record lors de cette période grâce à la vente de dizaines de millions de produits estampillés Amazon.

Ces chiffres font écho à un rapport de Mastercard, publié jeudi, indiquant une progression du commerce en ligne de près de 19% sur un an entre le 1er novembre et le 24 décembre.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur les bons du trésor américains étaient en léger repli, à 1,896% contre 1,900% à la clôture précédente.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.