Accéder au contenu principal

Angleterre: Liverpool finit l'année en beauté, Arsenal déprime

Publicité

Londres (AFP)

Liverpool a remporté son dix-huitième match sur dix-neuf contre Wolverhampton (1-0) dimanche à Anfield Road, bien aidé par l'arbitrage vidéo, tandis qu'Arsenal est retombé dans ses travers contre Chelsea malgré l'arrivée de Mikel Arteta.

. Liverpool conquérant

Une semaine après avoir remporté la Coupe du monde des clubs face à Flamengo (1-0, a.p.), et trois jours après une démonstration de force à Leicester (4-0), Liverpool a offert une dernière victoire à ses fans pour cette année historique. Cela fait maintenant 50 rencontres que les Reds n'ont plus connu la défaite à domicile.

La formation de Jürgen Klopp pourra aborder 2020 au chaud: 13 points d’avance sur son dauphin Leicester, et l'espoir toujours plus grand de conquérir son premier titre de champion d'Angleterre depuis 1990.

Sept mois après avoir remporté la Ligue des champions, Liverpool reste insatiable, comme l'a démontré cette nouvelle performance face à la solide équipe de Nuno Espirito Santo, 8e après cette défaite.

Toujours aussi disciplinés et agressifs sur le porteur du ballon, les Reds n'ont laissé que des miettes aux visiteurs en première période. Ils ont logiquement trouvé l'ouverture avant la pause grâce à Sadio Mané, un but initialement refusé en raison d'une main apparente d'Adam Lallana, mais finalement accordé après une longue interruption de la VAR.

L'assistance vidéo a encore déjugé l'arbitre peu après, en annulant un but de Wolverhampton pour un hors-jeu présumé, si léger que son existence même est en doute.

En scellant la victoire 1-0 des Reds, cette décision leur a offert un petit coup de pouce pour décrocher les trois points, et relancé du même coup la polémique déjà vive samedi après l'annulation de trois buts après l'assistance vidéo.

D'autant que la fatigue s'est faite sentir sur le terrain, avec quelques étourderies, comme une très inhabituelle mauvaise relance de Virgil van Dijk (68e) dont Diogo Jota a failli profiter.

. Arsenal, le moral à zéro

Comme Freddie Ljungberg l'avait indiqué durant son court intérim à la tête d’Arsenal, le principal problème des Gunners est psychologique. Malgré l'arrivée de Mikel Arteta, le manque de confiance a encore été patent dans les dix dernières minutes du match contre Chelsea (1-2), le premier de l'entraîneur espagnol à domicile.

Devant au score dès le début du match (Aubameyang, 13e), présents dans les duels et solides défensivement durant la quasi-totalité de la rencontre, les Gunners ont craqué en toute fin de match, à cause d'une sortie complètement ratée de Bernd Leno sur un coup franc côté gauche, qui a profité à Jorginho (83e).

Ils se sont ensuite exposés dans les grandes largeurs en voulant reprendre l'avantage, et ont logiquement été punis par Tammy Abraham, en contre (87e, 1-2).

"Je suis très déçu de la façon dont nous avons concédé les buts", a regretté Arteta, ancien adjoint de Pep Guardiola à Manchester City.

Face à une formation qui n’avait gagné que deux de ses six derniers matches de championnat, ce derby était un match à gagner. En tout cas, à ne pas perdre. La défaite laissera des traces, et confirme que le chantier qui attend l'inexpérimenté Arteta est immense.

jh/av/dep

Résultats de la 20e journée du Championnat d'Angleterre de football:

samedi

Brighton - Bournemouth 2 - 0

Newcastle - Everton 1 - 2

Southampton - Crystal Palace 1 - 1

Watford - Aston Villa 3 - 0

West Ham - Leicester 1 - 2

Norwich City - Tottenham 2 - 2

Burnley - Manchester United 0 - 2

dimanche

Arsenal - Chelsea 1 - 2

Liverpool - Wolverhampton 1 - 0

(18h00 GMT) Manchester City - Sheffield United

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.