Accéder au contenu principal

Près de New York, la résidence d'un rabbin visée par une attaque

Plusieurs attaques à caractère antisémite ont eu lieu ces dernières années aux États-Unis ; la dernière, dans une épicerie casher de Jersey City, avait fait 4 morts, le 10 décembre 2019.
Plusieurs attaques à caractère antisémite ont eu lieu ces dernières années aux États-Unis ; la dernière, dans une épicerie casher de Jersey City, avait fait 4 morts, le 10 décembre 2019. Eduardo Munoz, Reuters
9 mn

Cinq personnes réunies pour célébrer une fête juive ont été blessées, samedi soir, lors d'une attaque à l'arme blanche contre la résidence d'un rabbin à Monsey. Un drame que le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, a qualifié d'"acte terroriste".

Publicité

Nouvelle attaque contre la communauté juive aux États-Unis. Cinq personnes, réunies pour célébrer la fête juive de Hanouka, ont été blessées, samedi 28 décembre, lors d'une attaque à l'arme blanche contre la résidence d'un rabbin près de New York, ont annoncé les autorités et l'OJPAC (Orthodox Jewish Public Affairs Council), une association juive orthodoxe.

"Un appel est arrivé faisant état d'une attaque de masse à l'arme blanche" contre "la résidence d'un rabbin hassidique", a déclaré sur Twitter l'association. "Cinq personnes blessées par arme blanche, toutes juives hassidiques, ont été transportées vers des hôpitaux locaux."


L'OJPAC a précisé que deux des blessés étaient dans un état critique.

Attaque au couteau à New York 7h30
01:52

Suspect en détention

Selon la chaîne américaine de télévision CBS, un homme armé d'une machette a fait irruption dans la maison de ce rabbin, situé à Monsey, à 50 km au nord de New York, où des personnes s'étaient rassemblées à l'occasion de la célébration de la fête juive de Hanouka.

L'assaillant est parvenu à poignarder au moins trois personnes présentes avant de prendre la fuite, selon cette même source. Monsey abrite une importante communauté juive.

Confirmant que cinq personnes ont été blessées dans l'attaque, le département de la police de Ramapo (comté de Rockland, dans l'État de New York) a indiqué dans un message Facebook que le suspect était "désormais en détention".

🔴Ramapo PD is on scene at 47 Forshay Rd in Monsey, where 5 people were stabbed. The suspect fled the scene, but he is in custody at this time. This investigation is still ongoing. Updates will be posted.

Publiée par Town of Ramapo Police Department sur Samedi 28 décembre 2019


"J'ai prié pour ma vie", a déclaré Aron Kohn, qui a assisté à la scène. L'arme blanche utilisée par l'assaillant, a-t-il dit au quotidien New York Times, "avait la taille d'un manche à balai".

Selon Yossi Gestetner, cofondateur de l'OJPAC pour la région de la vallée de l'Hudson, interrogé par le New York Times, l'une des victimes est le fils de ce rabbin. "Il y avait plusieurs dizaines de personnes dans la maison. C'était une célébration de Hanouka", a-t-il encore déclaré.

"Du terrorisme intérieur"

Le gouverneur de l'État américain de New York, Andrew Cuomo, a qualifié d'"acte terroriste" l'attaque survenue samedi soir. "Nous avons d'importants crimes motivés par la haine que nous combattons, mais je pense que nous sommes maintenant au-delà de ça. Je pense que c'est un acte terroriste. Je pense que c'est du terrorisme intérieur. Ils veulent imposer la peur. Ils sont motivés par la haine", a-t-il déclaré à la presse en arrivant sur place dimanche matin.

Donald Trump a appelé, quant à lui, à "éradiquer" le "fléau de l'antisémitisme". "L'attaque antisémite à Monsey, New York, lors de la septième nuit de Hanouka, est horrible. Nous devons tous nous réunir pour combattre, défier et éradiquer le fléau néfaste de l'antisémitisme", a tweeté le président américain.

Le président israélien, Reuven Rivlin, avait réagi plus tôt, se disant "sous le choc et indigné" après cette attaque. "La montée de l'antisémitisme n'est pas seulement un problème juif et certainement pas seulement le problème de l'État d'Israël", a-t-il déclaré. "Nous devons travailler ensemble pour combattre ce mal qui relève la tête à nouveau et constitue une véritable menace à travers le monde."

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a pour sa part "fortement condamné les récentes manifestations d'antisémitisme".

Plusieurs attaques à caractère antisémite ont eu lieu ces dernières années aux États-Unis. Le 10 décembre dernier, une fusillade dans une épicerie casher de Jersey City, dans la banlieue de New York, avait fait quatre morts, et les deux attaquants avaient été abattus. La police avait qualifié cette attaque d'"acte de terrorisme intérieur alimenté par l'antisémitisme et par des vues anti-forces de l'ordre".

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.