Accéder au contenu principal

Matzneff dénonce des "attaques injustes" à son encontre

Publicité

Paris (AFP)

L'écrivain Gabriel Matzneff, au coeur d'une polémique autour de son attirance sexuelle pour les mineurs, a dénoncé dimanche des attaques "injustes" à son encontre et défendu "la beauté" de sa relation avec Vanessa Springora, qui publie un livre choc sur son expérience passée avec l'écrivain.

Dans un message écrit au Parisien, l'écrivain, aujourd'hui âgé de 83 ans, dénonce "de si injustes et excessives attaques" et évoque "la beauté de l'amour que nous vécûmes, Vanessa et moi".

Le goût autoproclamé de Gabriel Matzneff, aujourd'hui âgé de 83 ans, pour les jeunes filles et les jeunes garçons n'a jamais fait ciller le monde de l'édition. Mais la sortie le 2 janvier de "Consentement" de Vanessa Springora est en train de changer la donne.

L'écrivaine et éditrice raconte dans ce livre comment elle a été séduite par le presque quinquagénaire au milieu des années 1980 lorsqu'elle avait 14 ans et le poids de cette histoire sur sa vie, ponctuée de dépressions.

Le livre sort dans un contexte de dénonciation des violences sexuelles en France, après une nouvelle accusation de viol visant le réalisateur franco-polonais Roman Polanski et celles d'agressions et de harcèlement sexuels de l'actrice Adèle Haenel à l'encontre du cinéaste Christophe Ruggia.

Le ministre de la Culture Franck Riester a apporté samedi son soutien à "toutes les victimes" de Gabriel Matzneff jugeant que "l’aura littéraire" n’était "pas une garantie d’impunité".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.