Carlos Ghosn au Liban: Pannier-Runacher se dit "très surprise"

Paris (AFP) –

Publicité

La secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie Agnès Pannier-Runacher a indiqué mardi être "très surprise" par l'annonce de la fuite au Liban de l'ex-PDG de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, qui était assigné à résidence au Japon dans l'attente de son procès.

"Je suis très surprise", a déclaré Mme Pannier-Runacher sur France Inter, précisant avoir appris "par la presse" lundi soir ce rebondissement inattendu concernant le magnat déchu de l'automobile.

"Il faut qu'on comprenne exactement ce qu'il s'est passé", a-t-elle ajouté.

Carlos Ghosn est arrivé lundi à l'aéroport de Beyrouth. L'homme d'affaires a confirmé mardi dans un communiqué se trouver au Liban après avoir quitté le Japon où il devait être jugé en 2020, notamment pour malversations financières.

L'ex-patron de l'alliance Renault-Nissan "n'est pas au-dessus des lois", a souligné Mme Pannier-Runacher. "C'est un ressortissant libanais, brésilien et français et le soutien consulaire lui est acquis comme (à) tous les Français", a-t-elle ajouté.

Depuis son arrestation, ses avocats et sa famille ont vivement dénoncé ses conditions de détention et la façon dont la justice japonaise mène la procédure.