Accéder au contenu principal

Coton-tiges, assiettes, gobelets en plastique interdits à la vente au 1er janvier 2020

Bouteilles et contenants plastiques, photographiés en Belgique, le 20 novembre 2018.
Bouteilles et contenants plastiques, photographiés en Belgique, le 20 novembre 2018. Reuters / Yves Herman

À partir du 1er janvier 2020, entre en vigueur l'interdiction de trois types de produits plastiques à usage unique : les assiettes, les gobelets et les coton-tiges. Pour les autres – pailles, couverts jetables –,  ce sera en 2021.

Publicité

L’interdiction du plastique à usage unique s'encre lentement dans la réalité en France. Depuis la loi d’octobre 2018 qui a décidé l’abandon de ces produits à utilisation éphémère et aux effets à long terme sur l’environnement. À partir du 1er janvier 2020, trois types de produits plastiques seront interdits : les assiettes, les gobelets et les [batons de] coton-tiges. Pour les autres (pailles, couverts jetables), ce sera en 2021.

Le décret, publié vendredi 27 décembre, définit précisément ce qu'est un "produit en plastique à usage unique", notamment le fait qu'il n'est "pas conçu, créé ou mis sur le marché pour être réutilisé pour un usage identique à celui pour lequel il a été conçu". Il précise aussi certaines catégories de produits.

Les produits interdits au 1er janvier 2020 bénéficieront d'un délai d'écoulement des stocks de six mois à compter de cette date à condition qu'ils aient été fabriqués ou importés avant.

L'exemption accordée aux produits compostables et contenant au moins 50 % de matières biosourcées est limitée au 3 juillet 2021, selon le décret.

>> À voir sur France 24 : "ÉLÉMENT TERRE - Le plastique biodégradable, une fausse promesse ? "

Les couverts utilisés dans les établissements pénitentiaires, les établissements de santé et dans le transport aérien, ferroviaire et maritime bénéficient d'un délai jusqu'au 3 juillet 2021.

L'interdiction des plastiques à usage unique en 2020 et 2021 concernera les gobelets et verres, les assiettes jetables de cuisine ainsi que les couverts, les pailles, et les bâtonnets mélangeurs pour boissons.

Pour une action plus large contre le plastique, le Parlement discute encore dans les détails d’une loi contre le gaspillage et pour une économie circulaire. Le texte a déjà été discuté et adopté en première lecture à l’Assemblée nationale.

Le texte inscrit dans la loi l'objectif de 100 % de plastique recyclé d'ici au 1er janvier 2025, et vise l'interdiction de mise sur le marché des emballages plastiques à usage unique d'ici à 2040.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.