Accéder au contenu principal

Moment de sport de l'année: avec Toronto, le titre NBA file au Canada

Publicité

Paris (AFP)

Le titre de NBA quitte les États-Unis pour la première fois! Certes, il n'y a qu'un seul Canadien dans l'effectif des Raptors (Chris Boucher), mais l'exploit symbolise quand même la mondialisation du basket. D'ailleurs, si le grand artisan de la victoire est bien un Américain, Kawhi Leonard, déjà titré en 2014 avec les San Antonio Spurs (et aussi sacré MVP de la finale comme cette année), plusieurs joueurs internationaux sont couronnés avec la franchise ontarienne: le Camerounais Pascal Siakam, qui joue un rôle majeur dans la raquette, mais aussi les Espagnols Marc Gasol et Serge Ibaka, d'origine congolaise. En finale, les Golden State Warriors, doubles tenants du titre mais privés d'une de leurs stars, Kevin Durant, cèdent au sixième match (4-2).

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.