Accéder au contenu principal
Le débat

Iran : pression maximale à l'ONU

Dix jours après l'attaque contre deux des plus importants sites pétroliers d'Arabie saoudite, c’est – après le climat - le sujet qui domine les débats à l'Assemblée générale de l'ONU : l'Iran. Paris, Londres et Berlin attribuent ouvertement la responsabilité de ces frappes à la République islamique. Un "réquisitoire irresponsable", selon Téhéran. La France peut-elle à la fois condamner le pouvoir iranien et prétendre à un rôle de médiateur entre l'Iran et les États-Unis ?

Publicité

Une émission préparée par Elise DUFFAU, Alice DE COMARMOND et Noufissa CHARAÏ.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.