LIVEBLOG

Au moins 3 000 soldats américains vont être déployés au Moyen-Orient après l'assassinat de Soleimani

Un portrait du général Soleimani brandi par des manifestants à Téhéran, le 11 décembre 2017.
Un portrait du général Soleimani brandi par des manifestants à Téhéran, le 11 décembre 2017. Atta Kenare, AFP (archives)

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, s'est engagé vendredi à "venger" la mort d'un puissant général iranien, tué plus tôt dans un raid américain à Bagdad. Washington affirme que Qassem Soleimani préparait "une action d'envergure" menaçant des "centaines de vies américaines".

Publicité

Le puissant général iranien Qassem Soleimani, émissaire de la République islamique en Irak, et un dirigeant pro-iranien ont été tués, tôt vendredi, dans un raid américain à Bagdad. Une "escalade extrêmement dangereuse", selon l'Iran, et qui intervient trois jours après l'attaque inédite contre l'ambassade américaine.

"Tous les ennemis doivent savoir que le jihad de la résistance se poursuivra avec une motivation redoublée, et que la victoire finale attend les combattants de cette guerre sainte", a déclaré Ali Khamenei, le guide suprême de la révolution iranienne.

Revivez les réactions internationales et les décryptages de nos invités sur notre liveblog.



 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine