Accéder au contenu principal

Coupe de France: Rennes, tenant du titre, qualifié de justesse contre Amiens

Publicité

Rennes (AFP)

Rennes, tenant du titre, a dû attendre le tir au but de son capitaine Da Silva, son 7e tireur, pour se défaire d'Amiens (0-0 a.p, 5-4 aux t.a.b) en 32e de finale de Coupe de France samedi au Roazhon Park.

La dernière séance de tirs au but des Bretons remontait à avril au stade de France, lorsqu'ils avaient arraché la victoire au PSG (2-2 a.p., 6-5 aux t.a.b.) pour ramener à Rennes son premier titre depuis 1971.

Si Amiens s'est procuré la première occasion à la 5e minute, avec une frappe de Cornette repoussée par le gardien rennais Mendy sur la tête de Guirassy qui a manqué le cadre de peu, Rennes a largement dominé la rencontre, grâce à un pressing animé en particulier par le jeune Camavinga.

Mais face au solide bloc défensif d'Amiens, les tentatives de Rennes ont été repoussées par le gardien Dreyer (Del Castillo 11e et 60e, Camavinga 22e et 103e, Bourigeaud 46e, Hunou 105e) ou ont manqué leur cible, avec des Bretons multipliant les imprécisions en deuxième période.

En prolongations, un but de Niang a été refusé pour hors-jeu (101e). Les tirs au but ont ensuite fait durer le suspense, chacun des gardiens repoussant un tir tandis que Dibassy, Talal (Amiens) et Traoré (Rennes) ont manqué le cadre.

Il s'agissait de la troisième rencontre entre les deux équipes en moins de deux mois, après la victoire de Rennes en championnat le 10 novembre (3-1) et l'élimination des Bretons à la toute dernière minute à Amiens en 8e de finale de la Coupe de la Ligue le 18 décembre (3-2).

En championnat, les deux équipes sont dans une dynamique opposée: Rennes a fini l'année sur le podium après une série de 6 victoires et se prépare à recevoir Marseille avec les honneurs vendredi, tandis qu'Amiens n'a plus gagné depuis le 2 novembre et pointe à la 18e place.

Comme lors des autres matches, la rencontre a été précédée d'une minute d'applaudissements pour Nathaël Julan, attaquant du voisin et rival Guingamp décédé samedi à 23 ans dans un accident de la route.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.