Accéder au contenu principal

Coupe de France: Cavani et les remplaçants lancent le Paris SG

Publicité

Bondoufle (France) (AFP)

Edinson Cavani, double buteur, et les habituels remplaçants ont conduit le Paris SG vers une qualification tranquille chez les amateurs de Linas-Montlhéry (R1, 6-0), dimanche, première étape de leur reconquête de la Coupe de France.

Combien de temps peut espérer un club de sixième division face à un mastodonte européen au budget près de 2.000 fois supérieur ? En une petite minute, les Parisiens ont tué les derniers espoirs du petit Poucet.

Le gardien Sergio Rico a d'abord arrêté le penalty d'Idrissa Kanouté (39e) puis, dans la foulée d'un contre assassin, Cavani a marqué le but du break (40e, 2-0) pour assomer le stade Robert-Bobin de Bondoufle.

En une poignée de secondes, le PSG est passé d'un éventuel retour aux vestiaires difficile à un boulevard vers les 16es de finale de la doyenne des compétitions, grâce à deux joueurs qui ont peu foulé les terrains cette saison.

En ajoutant les buts du "Titi" Adil Aouchiche (30e) à la conclusion du bon travail de Colin Dagba, de Pablo Sarabia (63e, 70e) et d'Eric Maxim Choupo-Moting (87e), autant de "coiffeurs", l'entraîneur Thomas Tuchel peut se réjouir de l'apport de son banc, avant le calendrier marathon qui mettra au défi son management.

- Sarabia N.7 exceptionnel -

Même en ménageant Neymar, Kylian Mbappé, Mauro Icardi, Keylor Navas, Angel di Maria, Marquinhos et Marco Verratti, le technicien allemand a tiré de ce 7e succès consécutif --plus longue série de la saison-- des enseignements positifs, notamment sur l'état de forme de Cavani, une très bonne nouvelle pour lui.

L'Uruguayen, titulaire pour la première fois en deux mois, a inscrit son premier doublé de la saison (41e, 61e). Il a commencé à retrouver l'efficacité qui le fuyait depuis des mois, entre ses récurrentes blessures et l'avènement de Mauro Icardi qui l'a poussé sur le banc.

Alors que des rumeurs l'envoient à l'Atlético Madrid dès cet hiver, "Edi" a prouvé qu'il pouvait encore être utile au PSG, même si ses détracteurs pointeront du doigt son déchet qui a mis en lumière le gardien de Linas Ali Lutumba (27e, 37e,54e, 59e).

Cavani s'est aussi rapproché de la barre des 200 buts avec le PSG --il en est à 198--, un chiffre d'autant plus symbolique que le club est entré dans l'année de ses 50 ans.

Egalement décisif, Pablo Sarabia n'avait plus marqué dans les compétitions nationales depuis octobre. Il a honoré le N.7 qu'il portait exceptionnellement, en raison du règlement de la Fédération. Mais Mbappé, son détenteur, va vite le récupérer: aux titulaires d'avancer dans la voie ouverte par les remplaçants.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.