Accéder au contenu principal

Hollywood célèbre ses stars aux Golden Globes

4 mn
Publicité

Los Angeles (AFP)

Le très caustique humoriste Ricky Gervais a ouvert dimanche soir la soirée des Golden Globes, qui lancent la course aux prix cinématographiques à Hollywood, avec en ligne de mire les Oscars.

Racisme, harcèlement sexuel, compétence du jury, Ricky Gervais a effectivement fait feu de tout bois, prenant un malin plaisir à épingler le parterre de célébrités rassemblées à l'hôtel Hilton de Beverly Hills.

L'humoriste a également tourné en dérision l'indéniable suprématie de Netflix sur cette cérémonie.

Avec 34 nominations au total entre cinéma et télévision, la plateforme de vidéo à la demande Netflix est en pole position pour rafler la mise, avec une armada de stars au casting.

Première d'entre elles à être récompensée, Laura Dern a été primée "meilleure actrice dans un second rôle" pour sa performance dans "Marriage Story". Ce drame, qui suit le divorce tumultueux entre une comédienne interprétée par Scarlett Johansson et son metteur en scène de mari, joué par Adam Driver, est arrivé en tête des nominations, avec six sélections.

Netflix, qui a commencé à produire des contenus originaux voici seulement six ans, aligne un autre poids lourd dans la catégorie phare du meilleur film dramatique: "The Irishman", thriller politico-mafieux du légendaire Martin Scorsese, avec cinq nominations, dont Al Pacino et Joe Pesci.

"Netflix a mis le paquet dans cette catégorie du film dramatique et a une bonne chance" de l'emporter, estime Pete Hammond, spécialiste des prix de la revue Deadline.

Netflix est toujours aux commandes avec "Les Deux Papes", rencontre imaginaire entre Benoît XVI (Anthony Hopkins) et son successeur François (Jonathan Pryce) réalisée par le Brésilien Fernando Meirelles, en lice dans quatre catégories.

Le "Joker" de la Warner Bros, avec l'impressionnant Joaquin Phoenix dans le rôle titre, et "1917" des studios Universal, complètent la liste dans cette catégorie très disputée.

Côté comédie -- contrairement aux Oscars, les Golden Globes distinguent les deux catégories --, Netflix réussit le tour de force de ramener à l'écran Eddie Murphy, toujours aussi fantasque dans "Dolemite Is My Name".

Il trouvera toutefois sur son chemin le dernier Quentin Tarantino, "Once Upon a Time... in Hollywood", avec Leonardo DiCaprio et Brad Pitt.

Avec cinq nominations en tout, le film de Tarantino, ode à l'Hollywood et au cinéma de son enfance à Los Angeles, a visiblement séduit le jury de l'Association de la presse étrangère d'Hollywood, qui décerne les prix.

L'an dernier, ses quelque 90 membres avaient eu le nez creux: tous les primés aux Golden Globes dans la catégorie cinéma ont remporté un Oscar, à l'exception de celle de la musique de film.

- Les Oscars à l'écoute ? -

Les Golden Globes font partie des prix les plus convoités du cinéma américain: ils sont un indicateur majeur des films et acteurs ayant de bonnes chances d'obtenir la célèbre statuette dorée des Oscars.

Les votes pour les nominations aux Oscars sont ouverts jusqu'à mardi, ce qui pourrait inciter certains membres de l'Académie des arts et sciences du cinéma à attendre de voir le palmarès des Golden Globes avant de remplir leur bulletin.

Au total, Netflix a arraché 17 nominations pour le cinéma. La plateforme a également dominé les nominations pour la télévision avec 17 sélections, contre 15 pour son rival historique HBO.

C'est cependant une production Amazon, la série déjantée "Fleabag", qui a remporté le Golden Globe de la meilleure série comique. Sa créatrice, la Britannique Phoebe Waller-Bridge, a également été primée pour son interprétation du rôle titre.

"The Crown", série sur la famille royale britannique, défendait les couleurs de Netflix dans quatre catégories.

Mais "The Morning Show", sur le harcèlement dans les médias et produite par Apple pour le lancement de son nouveau service de streaming, pourrait lui donner du fil à retordre.

Le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère a été octroyé à "Parasite", du Sud-Coréen Bong Joon-ho.

Il a devancé deux oeuvres françaises, "Portrait de la jeune fille en feu" de Céline Sciamma, et "Les Misérables" de Ladj Ly.

Déjà palme d'or au festival de Cannes en 2019, "Parasite" est considéré comme l'un des favoris pour les Oscars mais les statuts des Golden Globes ne permettent pas à un film en langue étrangère de concourir dans la catégorie des meilleurs drames ou comédies.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.