Accéder au contenu principal
Focus

Roumanie : 30 ans après Ceausescu, les blessures des orphelins restent ouvertes

Trois orphelins sans domicile fixe, dans les rues de Bucarest.
Trois orphelins sans domicile fixe, dans les rues de Bucarest. France 24

Il y a 30 ans, peu après la chute de la dictature communiste de Ceausescu en Roumanie, l'Occident découvrait avec horreur la réalité de ses orphelinats de masse. Des enfants décharnés, hagards, vivant dans des conditions effroyables. Au total, ils furent près de 100 000 à s’y entasser, pour la plupart abandonnés par des familles roumaines très pauvres, alors que la contraception et l'avortement étaient interdits par le régime. Ceux qui ont survécu témoignent de leurs difficultés à vivre aujourd’hui. Attention : les images d'archives contenues dans ce reportage peuvent choquer.

Publicité

Une émission préparée par Patrick Lovett.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.