Accéder au contenu principal

Wall Street en hausse malgré les tensions entre Washington et Téhéran

Publicité

New York (AFP)

Wall Street a fini en hausse lundi, se redressant après avoir terminé la semaine dernière dans le rouge, en pleine recrudescence des tensions géopolitiques entre les Etats-Unis et l'Iran.

L'indice vedette de la Bourse new-yorkaise, le Dow Jones Industrial Average, a pris 0,24%, à 28.703,38 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a gagné 0,56%, à 9.071,46 points, et l'indice élargi S&P 500 0,35%, à 3.246,28 points.

Après l'assassinat lors d'un raid aérien américain d'un puissant général iranien, les principaux indices de la place new-yorkaise avaient reculé vendredi, les investisseurs semblant craindre une escalade entre les deux pays.

Le regain des tensions avait également fait bondir les prix du pétrole avec des inquiétudes sur la production d'or noir et sur de possibles représailles iraniennes dans le détroit d'Ormuz, par où transite une grande quantité de produits pétroliers.

Lundi en début de séance, Wall Street s'était encore un peu plus repliée, mais elle a rapidement effacé ses pertes et a fini en hausse.

"Ce qu'il faut retenir, c'est que les marchés estiment que cet événement ne va bouleverser ni l'économie mondiale ni les bénéfices des entreprises", indique Karl Haeling, de LBBW.

"De manière générale, les événements géopolitiques n'ont une influence que limitée sur les marchés", poursuit l'expert.

La Bourse new-yorkaise a également profité lundi de la bonne santé de plusieurs valeurs technologiques, dont Alphabet, la maison mère de Google (+2,7%), le spécialiste des logiciels pour entreprises Salesforce (+4,4%), Netflix (+3,1%) ou encore Amazon (+1,5%).

Le spécialiste du redressement et du blanchiment des dents SmileDirectClub a, lui, bondi de 21,6% après avoir annoncé un accord pour vendre une série de produits exclusivement à la chaîne de magasins Walmart.

Sur le marché obligataire, le taux à 10 ans sur la dette américaine était en hausse, s'établissant à 1,802% aux alentours de 21H30 GMT, contre 1,788% à la dernière clôture.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.