Accéder au contenu principal

La défense d'Harvey Weinstein demande au juge de se récuser

Publicité

New York (AFP)

La défense d'Harvey Weinstein a demandé mercredi au juge qui préside son procès de se récuser, mettant en cause son impartialité après qu'il a menacé mardi le producteur déchu de le placer en détention provisoire.

"Il est devenu clair pour M. Weinstein que la Cour a déjà fait entorse à son mandat (...) en décidant que (l'accusé) est coupable, avant même la présentation" des éléments du dossier, a écrit Arthur Aidala, l'un des avocats de M. Weinstein, dans une lettre versée au dossier.

A l'appui de sa demande, la défense de l'ex-magnat d'Hollywood rappelle la réprimande du magistrat James Burke à Harvey Weinstein à l'audience mardi.

"Est-ce que c'est vraiment comme ça que vous voulez finir en prison pour le reste de votre vie? Pour des textos en violation d'un ordre du tribunal?" s'est ainsi emporté le juge, reprochant à l'accusé l'usage répété de son téléphone à l'audience.

Pour l'avocat de la défense, soit le juge estime qu'utiliser son téléphone dans le tribunal peut valoir la prison à vie, soit "il laissait entendre que M. Weinstein (était) coupable" et prévoyait déjà de le condamner à la prison à vie.

Pour la défense du producteur déchu, accusé de viol sur une femme et d'agression sexuelle sur une autre, ce commentaire "incendiaire, partial et préjudiciable" a porté atteinte "aux apparences d'un procès équitable".

Arthur Aidala reproche aussi au juge son refus, mardi, de reporter le procès pour limiter l'influence sur les jurés potentiels de la nouvelle inculpation d'Harvey Weinstein lundi, à Los Angeles, pour un viol et une agression sexuelle.

La défense critique aussi le refus du magistrat de dépayser le procès de cette affaire ultra-médiatisée ailleurs qu'à New York, et sa décision de limiter le temps imparti au questionnement des jurés potentiels.

En cas où le juge refuserait de se récuser, la défense demande à nouveau un report du procès et davantage de temps pour interroger les jurés potentiels lors du processus de sélection.

La pré-sélection des jurés s'est poursuivie mercredi, un nombre très important des personnes appelées affirmant ne pas pouvoir juger Harvey Weinstein avec impartialité.

La sélection du jury pourrait s'achever en fin de semaine prochaine.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.