Dans la presse

"Harry et Meghan se retirent de leur fonction royale"

Prince Harry et Meghan
Prince Harry et Meghan © France24

Dans cette nouvelle revue de presse du 9 janvier : le prince Harry et son épouse sèment la pagaille à Buckingham Palace, la "désescalade" entre l’Iran et les États-Unis, et les cyclistes ont, eux aussi, leur airbag.

Publicité

C’est à la Une de la presse britannique : le prince Harry et son épouse américaine, Meghan Markle, renoncent à tenir leur rôle au sein de la famille royale. Le duc et la duchesse de Sussex assurent qu'ils ont l'intention de "travailler pour devenir financièrement indépendants", rapporte The Guardian, après une période marquée par une guerre ouverte avec les médias trop présents. Pour The Sun, ce n’est pas le Brexit, mais le "Megxit". Le couple souhaite partager son temps entre le Royaume-Uni et l'Amérique du Nord. C'est par un communiqué que Meghan et Harry ont fait ces annonces. "Ils ne l’ont même pas dit à la reine", s’offusque The Daily Mirror.

Comment réagit la presse aux propos de Donald Trump mercredi, faisant suite aux tirs iraniens contre deux bases militaires en Irak abritant des soldats des Etats-Unis ? Ces tirs faisaient eux-mêmes suite à la mort du général Soleimani, tué dans un raid américain la semaine dernière. La notion de désescalade revient dans les colonnes du Tagesspiegel ou d'El País. Libération écrit également : "Téhéran dégaine, Washington rengaine." En Une du quotidien suisse Le Temps, une caricature de Trump, dessinée par Chappatte, qui déclare : "Nous répondrons par un tir nourri de tweets".

Enfin, des inventions pour les amateurs de vélo : elles sont à découvrir dans Ouest-France. Il y a notamment un "airbag pour cyclistes ou des vélos emboîtés les uns aux autres pour se recharger mutuellement".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine