Accéder au contenu principal

Retraites: Marine Le Pen "soutient" toujours ceux qui "expriment leur désaccord"

Publicité

Paris (AFP)

Marine Le Pen a réaffirmé jeudi, au 36e jour de mobilisation contre la réforme des retraites, qu'elle soutenait toujours "ceux qui expriment leur désaccord" avec le projet du gouvernement où elle voit une "vaste manipulation".

"Je soutiens ceux qui expriment leur désaccord avec cette réforme des retraites", a déclaré sur RTL la présidente du Rassemblement national, assurant que "beaucoup de gens du RN très certainement vont manifester aujourd'hui". Les syndicats exigeant le retrait de la réforme des retraites, menés par la CGT et FO, organisent jeudi une nouvelle journée interprofessionnelle de grèves et manifestations.

Pour la dirigeante d'extrême droite qui réclame aussi le retrait du projet, cette réforme est une "vaste manipulation", dans "les conditions de sa négociation", "sur le calendrier qui a été choisi", "sur les objectifs qu'elle poursuit" et "dans les simulations et dans les chiffrages qui ont été donnés".

L'âge pivot, en deçà duquel les pensions subiront une décote et dont la CFDT demande le retrait, participe également à une "manipulation". "Il n'existe que parce qu'il a vocation à sauter. C'est une technique de négociation qui s'appelle d'ailleurs le +faux pivot+, qui consiste à proposer quelque chose d'inadmissible pour le retirer ensuite et faire passer tout le reste qui est également inadmissible".

Pour l'équilibre financier du système, elle a affirmé qu'il fallait d'abord "faire toutes les économies que nous devons faire", jugeant "inadmissible qu'on dépense des milliards à accueillir une immigration clandestine, à entretenir une immigration clandestine qui pose par ailleurs des problèmes de sécurité (…) majeurs".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.