Accéder au contenu principal

Oscars : "Les Misérables", du français Ladj Ly, nommé dans la catégorie du meilleur film étranger

Extrait des "Misérables" du Ladj Ly, tourné à Montfermeil en France.
Extrait des "Misérables" du Ladj Ly, tourné à Montfermeil en France. © SRAB Films - Rectangle Productions - Lyly films

Le film français "Les Misérables" a été nommé pour l'Oscar du meilleur film étranger, qui sera remis le 9 février à Los Angeles. Son réalisateur, Ladj Ly, y dépeint l'histoire d'une bavure policière dans une cité sensible de Seine-Saint-Denis, en banlieue parisienne.

Publicité

"Les Misérables", du réalisateur français Ladj Ly, a été retenu lundi 13 janvier, par l'académie des Oscars dans la catégorie du meilleur film étranger.

Parmi les dix œuvres dévoilées par l'Académie des arts et sciences du cinéma en décembre, cinq ont finalement été retenues dans la liste des nominations. Outre "Les Misérables", figurent de sérieux concurrents tels que "Douleur et gloire" du réalisateur espagnol Pedro Almodovar (Espagne) et la Palme d'or du festival de Cannes "Parasite" (Corée du Sud), mais aussi "La Communion" (Pologne) et "Honeyland" (Macédoine du Nord).

"C'est une incroyable aventure de voir que l'on est le représentant de la France aux Oscars", a déclaré Ladj Ly à l'AFP à Paris. "J'espère que ça va faire réfléchir cette jeunesse, lui donner envie d'aller jusqu'au bout et lui montrer que l'on peut partir de rien, de tout en bas, comme moi, et se retrouver par exemple aux Oscars", a ajouté Ladj Ly, promettant : "Si je gagne l'Oscar, je me servirai de cette tribune."

Le film français "Les Misérables", inspiré du titre du roman de Victor Hugo dont une partie se déroule dans cette même banlieue parisienne, raconte l'histoire d'une bavure policière dans une cité sensible de Seine-Saint-Denis, à Montfermeil, à travers le destin d'un policier qui débarque en plein été à la brigade anti-criminalité. Ce film choc sur une France disparue des radars politiques et médiatiques a reçu le prix du jury du festival de Cannes en 2019.

Le "Joker" grand favori

La 92e cérémonie des Oscars se tiendra à Los Angeles le 9 février prochain.

Avec 11 nominations au total, "Joker", de Todd Phillips, est en lice dans les catégories du meilleur film, meilleur acteur, meilleur réalisateur, meilleur scénario adapté et de nombreuses catégories techniques. Il est au coude-à-coude avec trois autres favoris, "The Irishman", thriller politico-mafieux de Martin Scorsese, "Once Upon a Time... in Hollywood" de Quentin Tarantino, et "1917" de Sam Mendes, avec dix nominations chacun.

Leonardo DiCaprio et Brad Pitt défendront les couleurs de "Once Upon a Time... in Hollywood", ode de Tarantino au cinéma et au Los Angeles des années 1960, tandis que "1917", film sur la Première Guerre mondiale quasiment construit comme un plan-séquence long de deux heures, fait fort dans les catégories purement cinématographiques et techniques.

Les femmes absentes

Camouflet de l'Académie américaine des arts et sciences du cinéma, qui remet les prestigieuses statuettes : déjà snobé lors des derniers Golden Globes, le vétéran Robert De Niro n'a pas été retenu pour "The Irishman".

L'Académie des Oscars a en revanche fait une place remarquée à "Parasite", de Bong Joon-ho. Palme d'or du dernier festival de Cannes, le film sud-coréen a décroché six nominations, notamment dans la catégorie phare du meilleur film.

Parmi les autres outsiders figurent "Marriage Story" (six nominations), avec son duo d'acteurs en vue Adam Driver et Scarlett Johansson, tous deux sélectionnés, "Jojo Rabbit" (six nominations, dont encore une pour Johansson) et "Les Filles du Docteur March" de Greta Gerwig. Cette dernière n'a toutefois pas été retenue dans la catégorie des réalisateurs, dont les femmes sont totalement absentes cette année, ce qui a relancé une vieille controverse à Hollywood.
 

Avec AFP

 

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.