Accéder au contenu principal

La Syrie accuse Israël d'avoir attaqué une base aérienne dans la province de Homs

L'aéroport militaire syrien "T4", situé dans la province de Homs (centre du pays).
L'aéroport militaire syrien "T4", situé dans la province de Homs (centre du pays). © Google Earth

La télévision publique syrienne rapporte que les défenses anti-aériennes de l'armée syrienne ont intercepté, mardi soir, des tirs de drones ou de missiles qui visaient la base aérienne T4 située dans la province de Homs. Une source militaire citée par l'agence de presse officielle Sana a accusé "l'aviation israélienne" d'avoir mené  "l'agression".

Publicité

Les défenses anti-aériennes syriennes ont intercepté, mardi 14 janvier, des missiles qui visaient la base aérienne T4 dans la province de Homs, a rapporté la télévision syrienne. Damas accuse Israël d'être à l'origine de l'attaque.

"L'aviation israélienne a mené une nouvelle agression contre l'aéroport T4 (...). Immédiatement, la défense antiaérienne a affronté les missiles ennemis, abattant un certain nombre d'entre eux", a assuré une source militaire à l'agence offcielle Sana, rapportant toutefois des dégâts matériels.

Depuis le début du conflit syrien en 2011, Israël a mené plusieurs raids en Syrie contre le pouvoir de Damas mais aussi ses alliés indéfectibles, l'Iran et le Hezbollah libanais, des ennemis de l'État hébreu.

La base aérienne T4 a déjà été la cible de plusieurs raids israéliens. Israël accuse l'Iran de transférer sur cette base des armes au Hezbollah. "Des forces du régime, des forces iraniennes et des conseillers militaires russes sont stationnés à l'aéroport militaire T4", a rappelé à l'AFP le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Avec AFP et Reuters


 

NewsletterNe manquez rien de l'actualité internationale

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.