Accéder au contenu principal

Un fils Murdoch critique le climatoscepticisme des médias de son père

Publicité

New York (AFP)

L'ancien directeur général du groupe 21st Century Fox James Murdoch, fils du magnat Rupert Murdoch, a critiqué mardi le climatoscepticisme des médias du groupe de son père, notamment dans leur couverture des incendies en Australie.

James Murdoch, 47 ans, et son épouse Kathryn ont souligné leur "frustration" devant la couverture par News Corp et Fox des gigantesques incendies qui dévastent depuis septembre des régions entières de l'île-continent.

News Corp Australia, filiale du groupe en Australie, contrôle plusieurs des principaux quotidiens du pays, notamment le Herald Sun, le Daily Telegraph ou The Australian.

"Ils sont particulièrement déçus par le déni (du lien entre incendies et changement climatique) des médias en Australie, compte tenu des preuves évidentes du contraire", a déclaré le couple dans un communiqué transmis à plusieurs médias américains et britanniques.

Sollicité par le biais de sa fondation Quadrivium, le couple n'a pas donné suite.

Ancien directeur général de 21st Century Fox, qu'il a quitté après l'acquisition par Disney de l'essentiel des actifs du groupe, James Murdoch gère désormais un fonds d'investissement, Lupa Systems.

Lors de la dernière assemblée générale de News Corp, en novembre, Rupert Murdoch avait assuré publiquement qu'il n'y avait "pas de climato-négationnistes" dans le giron du groupe.

Depuis son départ de 21st Century Fox, James Murdoch s'est déjà montré, à plusieurs reprises, très critique du groupe de son père et de sa couverture médiatique en général.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.