Accéder au contenu principal

Virus chinois: trois aéroports américains vont dépister les passagers venant de Wuhan

Publicité

New York (AFP)

Trois grands aéroports américains, à New York (JFK), Los Angeles (LAX) et San Francisco (SFO) vont procéder au dépistage d'un virus proche du Sras chez les passagers de vols en provenance de la ville chinoise de Wuhan, où il a été identifié.

La mesure, annoncée vendredi par les Centres de contrôle et de prévention des maladies(CDC), prend effet immédiatement.

Ces trois aéroports "accueillent la plupart des voyageurs provenant de Wuhan", en vol direct, ou après une ou deux escales, ont indiqué les CDC dans un communiqué.

Deux patients sont décédés de problèmes respiratoires liés à ce virus, proche de celui qui avait provoqué l'épidémie de Sras (Syndrome respiratoire aigu sévère) en 2002-2003.

Jusqu'à présent, une quarantaine de cas a été recensée en Chine, tous à Wuhan. Le virus semble trouver son origine dans un marché de cette ville de 11 millions d'habitants.

"Sur la base des informations actuellement disponibles, le risque (que pose le virus) pour les Américains est considéré comme faible", ont souligné les CDC, qui souhaitent néanmoins "prendre des précautions".

Les CDC ont dépêché environ 100 personnes dans les trois aéroports concernés pour aider le personnel sur place à réaliser ce dépistage.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.