Accéder au contenu principal
REPORTAGE

À Abidjan, les habitants démunis après la destruction du quartier jouxtant l'aéroport

Les habitants du quartier jouxtant l'aéroport d'Abidjan face aux bulldozers, le 23 janvier 2020.
Les habitants du quartier jouxtant l'aéroport d'Abidjan face aux bulldozers, le 23 janvier 2020. © France 24

Les autorités ivoiriennes ont détruit, jeudi, les habitations d'un quartier situé le long de la clôture de l'aéroport d'Abidjan pour créer un périmètre de sécurité, après la mort le 8 janvier d'un enfant qui s'était glissé dans le train d'atterrissage d’un avion en partance pour Paris. 

Publicité

Dans ce quartier mitoyen de l'aéroport international d'Abidjan, en Côte d'Ivoire, les bulldozers ont entamé leur ballet destructeur dès l'aube, jeudi 23 janvier, sans que les habitants en aient été avertis, ont constaté les correspondants de France 24.

Les riverains de l'aéroport pensaient avoir obtenu un délai de 45 jours pour déménager. Ils n'ont même pas eu le temps de rassembler leurs affaires. Le quartier détruit se trouve sur l'emprise de l'aéroport, donc sur des terrains publics et inconstructibles. 

Après la mort, le 8 janvier, d'un enfant qui s'était glissé dans le train d'atterrissage d’un avion en partance pour Paris, les autorités ivoiriennes ont décidé de raser le quartier pour sécuriser la zone et éviter toute nouvelle intrusion. Mais les habitants du quartier, très pauvres pour la plupart, ont l'impression d'être tenus responsables de la mort de l'adolescent.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.