Accéder au contenu principal

WRC: Tänak regarde vers la Suède après sa spectaculaire cabriole au Monte-Carlo

Publicité

Gap (AFP)

L'Estonien Ott Tänak, champion du monde WRC en titre, attend désormais le prochain rallye de Suède en février pour remonter dans sa Hyundai après sa spectaculaire cabriole qui l'a éliminé vendredi du rallye Monte-Carlo.

"Tout va bien, tous les examens à l'hôpital sont bons donc il n'y a pas d'inquiétude", a-t-il déclaré samedi à Gap. "Les dispositifs de sécurité ont vraiment fait leur travail", a-t-il souligné.

Des menaces pèsent toutefois sur la tenue de l'épreuve scandinave en raison de l'absence de neige sur le parcours de la 2e épreuve du championnat WRC 2020 qui doit se tenir du 13 au 16 février.

Interrogé sur la possibilité de faire des essais en Suède avant l'épreuve, le champion estonien a indiqué que ceux-ci devaient encore être confirmés mais a souhaité que le rallye ait lieu. "C'est l'une de mes épreuves favorites et je suis impatient d'y être", a-t-il affirmé lors de déclarations à la presse.

Tänak et son copilote Martin Järveola sont sortis de la route vendredi à plus de 180 km/h et leur Hyundai a réalisé plusieurs tonneaux avant de s'immobiliser sur une route en contrebas, très endommagée. Les deux hommes ont été gardés 24 heures à l'hôpital en observation.

"C'était ennuyeux", a laconiquement confié l'Estonien interrogé sur son séjour hospitalier. Il n'a pas fourni de détails sur les raisons de sa sortie de route, se bornant a déclarer que "les accidents arrivent" et que ses notes de reconnaissance indiquaient que la partie où a eu lieu l'accident se prenait "presque" à fond.

Tänak, 32 ans, a remporté le championnat du monde pilotes WRC l'an dernier sur Toyota mais est depuis passé chez Hyundai, la marque sud-coréenne ayant pour sa part gagné le championnat du monde des constructeurs.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.