Accéder au contenu principal

NBA: James dépasse Bryant, mais perd avec les Lakers à Philadelphie

Publicité

Los Angeles (AFP)

Soirée contrastée pour LeBron James, qui a passé Kobe Bryant pour grimper sur le podium des meilleurs marqueurs de l'histoire de la NBA, sans parvenir à empêcher la dixième défaite de la saison des Lakers à Philadelphie, samedi.

. James, toujours plus haut

Rendez-vous était pris, coquetterie du destin, à Philadelphie la ville de naissance de Bryant. Et James a bien répondu présent, en doublant Kobe au classement des joueurs les plus prolifiques de la Ligue. Pour l'occasion, il a d'ailleurs griffonné "Mamba 4 life" ("Mamba pour la vie") sur ses chaussures, en hommage à son glorieux aîné ainsi surnommé.

C'est au milieu du 3e quart-temps, sur un double pas, que James est un peu plus entré dans l'histoire pour reléguer Bryant et ses 33.643 points à la 4e place.

Après ce match, le "King" en compte désormais 33.655 et le joueur à dépasser désormais s'appelle Karl Malone, l'ancienne star de Utah (36.928). S'il maintient son rythme, James qui tourne à 27 points par match depuis le début de sa carrière, pourrait le dépasser en 2021-22.

Après quoi, il faudra gravir la montagne Kareem Abdul Jabbar et ses 38.387 points. Rien d'impossible pour LeBron, qui vient de fêter ses 35 ans, sans avoir jamais prononcé le mot retraite.

. Les Lakers piétinent

La soirée n'a cependant pas été parfaite, puisque ses 29 points, 8 passes, 7 rebonds, ont été insuffisants pour empêcher les Lakers de concéder chez les Sixers leur troisième défaite en six matches (108-91). Pas plus que les 31 points et 7 rebonds d'Anthony Davis.

Si le duo de stars a fait le job, le reste de l'équipe a été transparent. Facteur aggravant, l'adresse à longue distance, plutôt bonne habituellement, a sombré à 19,4% de réussite (6/34).

Philly, encore dépourvu de Joel Embiid (doigt), a pu s'appuyer sur une performance solide de Ben Simmons (28 pts, 10 rbds, 8 passes, 4 interceptions) et de Tobias Harris (29 pts, 8 rbds).

Les 76ers restent 6e à l'Est. Les Lakers dominent encore à l'Ouest (36-10), mais leurs prochains adversaires seront les Clippers (3e), qui ont déjà remporté leurs deux premiers duels.

. Utah domine Dallas au finish

Les Mavericks de Luka Doncic (25 points, 7 passes, 6 rebonds) ont mené quasiment toute la rencontre, mais un panier de Rudy Gobert et un autre de Donovan Mitchell à une minute du terme ont fini par donner l'avantage au Jazz qui ne l'a plus lâché (112-107).

Un quatrième succès consécutif qui doit donc beaucoup aux deux joueurs précités qui se sont mis en évidence à trois semaines du All-Star Game, un évènement pour lequel ils n'ont jamais encore été conviés. Les 25 pts (8 rbds, 5 passes) de Mitchell et les 22 points (100% aux tirs), 17 rebonds et 5 contres ont de quoi marquer les esprits des 30 entraîneurs de la Ligue qui choisiront le 6 février les 14 "remplaçants".

Utah est deuxième à l'Ouest. Dallas cède sa 5e place à Houston.

. Irving et LaVine en feu

Kyrie Irving a réussi 45 points (7 passes, 6 rebonds) pour aider Brooklyn à s'imposer après prolongation à Detroit (121-111), mettant fin à sa série de cinq revers. Le meneur a montré qu'il n'était pas affecté par sa non sélection dans le cinq majeur de l'Est au prochain All-Star Game, où il devrait néanmoins être appelé parmi les "remplaçants".

Ce succès face à des Pistons, qui sont des concurrents directs pour une place en play-offs, permet aux Nets de respirer un peu mieux à la 8e place à l'Est.

Chicago, qui se mêle à la lutte, a profité de la défaite de Detroit pour chiper la 9e place, en s'imposant à Cleveland (118-106).

Un succès dû en grande partie aux 44 points de Zach LaVine (10 rebonds, 8 passes). L'arrière semble d'ailleurs apprécier jouer contre la défense des Cavs puisqu'il leur avait passé 42 pions il y a huit jours.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.