Accéder au contenu principal

"Tous les passagers en provenance de Chine passent par le dispositif médicalisé"

"Une équipe médicale d'accueil" a été mise en place dimanche à l'aéroport de Roissy.
"Une équipe médicale d'accueil" a été mise en place dimanche à l'aéroport de Roissy. © France 24

À l'arrivée à l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, des premiers vols en provenance de Chine, épicentre d'une nouvelle épidémie de coronavirus, le dispositif médicalisé pour prévenir la propagation du virus était en place dimanche. Notre reporter, James André, s'est rendu sur place et décrit le dispositif.

Publicité

Après la confirmation de trois cas positifs au coronavirus chinois en France, les premiers en Europe, les autorités sanitaires françaises doivent prendre le virus de vitesse pour éviter qu'une épidémie se propage, comme on "circonscrit un incendie". Parmi ces mesures, le déploiement d'une équipe médicalisée ayant pour tâche d'interroger les passagers en provenance de Chine dès dimanche 26 janvier.

"Le dispositif a été mis en place au niveau du débarquement, au niveau de la zone internationale", explique James André, reporter de France 24, qui s'est rendu sur place.

À l'aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle, les policiers qui font des rondes portent désormais des masques et des gants en caoutchouc. Même chose du côté des passagers qui ont préféré arborer des protections pour leur voyage en avion.

"Tous les passagers en provenance de Chine passent par le dispositif médicalisé qui compte une trentaine de personnes parmi lesquelles des médecins et des membres de la Croix-Rouge", détaille le journaliste de France 24.

>> À lire aussi : Touchée par le coronavirus, la France s'organise pour prévenir la propagation de la maladie

L'équipe pose des questions à l'aide d'un questionnaire médical et prend la température de ceux qui le souhaitent. Un dispositif léger, ayant avant tout pour but de rassurer la population, a expliqué la ministre de la santé Agnès Buzyn.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.