Accéder au contenu principal

Open d'Australie: "On n'en fera plus des comme lui", Kyrgios rend hommage à Bryant

Publicité

Melbourne (AFP)

"On n'en fera plus des comme lui": Nick Kyrgios, vêtu d'un maillot des Lakers, est longuement revenu sur la mort de Kobe Bryant lors de sa conférence de presse lundi après sa défaite 6-3, 3-6, 7-6 (8/6), 7-6 (7/4) contre Rafael Nadal en 8es de finale de l'Open d'Australie.

Passionné de basket, Kyrgios jouait à un très bon niveau étant enfant avant de prendre la voie du tennis professionnel. Il s'était échauffé vêtu d'un autre maillot de Bryant, mais l'avait enlevé pour le match.

QUESTION: vous portez un maillot des Lakers. Que représente pour vous Kobe Bryant, mort dimanche dans un accident d'hélicoptère, l'aviez-vous rencontré ?

REPONSE: "Non, je ne l'ai jamais rencontré. Mais le basket, c'est quasiment ma vie. J'en regarde tous les jours. Je suis le basket depuis très longtemps, ce sont même mes premiers souvenirs de sport. Alors quand j'ai appris la nouvelle ce matin au réveil, j'étais très touché. Ca m'a plombé toute la journée. J'ai regardé du basket à la télévision. Ouais c'est dur, c'est une terrible nouvelle. Je pense qu'on n'en fera plus des comme lui. Il était différent dans sa façon de s'entraîner, de faire les choses, de jouer. Je suis vraiment triste parce que ma vie, c'est le basket..."

Q: étiez-vous affecté émotionnellement pendant le match ?

R: "Si ça m'a affecté d'une façon, c'est en me motivant. Si vous regardez ce qu'il défendait, ce qu'il voulait qu'on retienne de lui... ça n'a pu que m'aider ce soir. Quand j'étais mené d'un break dans le 4e set, j'y ai pensé. Et je me suis battu pour revenir à égalité. Rafa a été vraiment très bon ce soir. Il a trop bien joué. J'ai eu mes chances. J'étais à deux points de remporter le 3e set et le 4e... Ca arrive. En tout cas, si sa disparition a eu un quelconque effet sur moi pendant le match, elle m'a aidé."

Q: que pensez-vous de votre niveau actuel par rapport à celui que vous pratiquiez en 2015 quand vous aviez atteint les quarts de finale à Melbourne ?

R: "Je pense que je joue mieux maintenant qu'à l'époque. Si vous comparez mon tableau de 2015 aux adversaires que j'ai eus cette année, c'est certainement plus fort cette année. Ce soir, j'ai été à deux points de gagner (la manche dans les 3e et 4e sets, NDLR). Mais ça peut tourner comme ça parfois..."

Propos recueillis en conférence de presse

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.