Accéder au contenu principal

Nouvelle attaque meurtrière dans le nord du Burkina Faso

Des soldats bukinabés patrouillant dans le village de Gorgadji, dans la région du Sahel, le 3 mars 2019.
Des soldats bukinabés patrouillant dans le village de Gorgadji, dans la région du Sahel, le 3 mars 2019. Luc Gnago, REUTERS
2 mn

Une vaste attaque jihadiste perpétrée samedi au Burkina Faso contre le village de Silgadji, dans la province du Soum (Nord), a tué  39 personnes, a annoncé mardi le gouvernement confirmant l'information donnée plus tôt par une source sécuritaire.

Publicité

Nouvelle attaque jihadiste d'ampleur au Burkina Faso. Samedi 25 janvier, des assaillants s’en sont pris au village de Silgadji, dans la province du Soum (Nord) et ont tué 39 personnes, a annoncé mardi le gouvernement sans donner plus de détails. Les autorités ont seulement parlé d'une "attaque lâche et barbare".

L'information avait été donnée plus tôt par une source sécuritaire sous couvert d'anonymat.

Des habitants de Silgadji ont fui leur commune et sont arrivés dimanche à Bourzanga, raconte un témoin : "Selon les habitants qui sont arrivés, les attaques ont eu lieu depuis le samedi. Les terroristes ont encerclé les populations au marché du village, avant de les séparer en deux groupes. Les hommes ont été exécutés et les femmes sommées de quitter le village", a déclaré à l'AFP cet habitant de Bourzanga.

Le Burkina Faso, frontalier du Mali et du Niger, est confronté à des attaques jihadistes qui ont fait près de 800 morts et près de 600 000 déplacés ou réfugiés depuis 2015.

Sous-équipées et mal entraînées, les forces de l'ordre burkinabè n'arrivent pas à enrayer la spirale de violences malgré l'aide de forces étrangères notamment de la France, présente avec 4 500 hommes dans le cadre de l'opération antijihadste Barkhane dans le Sahel.

Selon l'ONU, les attaques jihadistes au Mali, au Niger et au Burkina ont fait 4 000 morts en 2019.
 

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.