Accéder au contenu principal

Coronavirus: Marine Le Pen appelle à envisager une suspension de vols venant de Chine

Publicité

Paris (AFP)

Marine Le Pen, la présidente du Rassemblement national, a appelé mercredi le gouvernement à "réfléchir à une suspension des vols en provenance des régions de Chine les plus touchées" par le coronavirus.

Alors qu'un quatrième cas de contamination a été détecté mardi en France, Mme Le Pen a estimé dans un tweet que "le nombre de cas confirmés de nCOV doit pousser le Gouvernement à réfléchir à une suspension des vols en provenance des régions de Chine les plus touchées et à apporter à ce pays toute l’aide possible de la France afin de lutter contre cette épidémie".

Elle s'exprimait avant que la compagnie British Airways n'annonce la suspension immédiate de tous ses vols vers la Chine continentale, à la suite de la consigne émise par le Royaume-Uni d'éviter de se rendre dans le pays en raison du nouveau coronavirus.

Marine Le Pen a souligné un peu plus tard, dans un nouveau tweet, que "rien, absolument rien ne justifie que nos compatriotes d'origine chinoise soient victimes de défiance en raison du coronavirus".

"Ils n'y sont pour rien enfin ! Restons intelligents et fraternels !", a-t-elle lancé, alors que la communauté asiatique fait état d'une montée des propos et attitudes racistes ces derniers jours à son encontre.

En France, le rapatriement des Français de Wuhan, épicentre de l'épidémie, s'organise: 250 d'entre eux, ainsi que plus de 100 ressortissants d'autres pays européens, doivent rentrer en fin de semaine sur deux vols distincts. Ils devront ensuite rester deux semaines à l'isolement sous surveillance médicale dans un "lieu d'accueil", afin d'empêcher tout risque de propagation du virus.

A la droite de la droite, le président de Debout la France Nicolas Dupont-Aignan avait demandé mardi au gouvernement "d'appliquer un minimum de précaution face au coronavirus".

Il a notamment réclamé dans un communiqué un "contrôle thermique dans les avions", un "formulaire de traçabilité des voyageurs au cours des 14 derniers jours à remplir dans l'avion pour tous les vols provenant de Chine et du Sud-est asiatique", un "confinement de précaution à domicile pendant 14 jours correspondant à la période d'incubation avec arrêt maladie pour les voyageurs en provenance de Chine" et un "rétablissement des contrôles aux frontières nationales".

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.