Accéder au contenu principal

Le Parlement européen approuve l'accord de Brexit à une large majorité

Les eurodéputés britanniques émus après la ratification par le Parlement européen de l'accord de Brexit, à Bruxelles, le 29 janvier 2020.
Les eurodéputés britanniques émus après la ratification par le Parlement européen de l'accord de Brexit, à Bruxelles, le 29 janvier 2020. © Francois Lenoir, Reuters

A deux jours du Brexit, le Parlement européen a donné, mercredi, son feu vert définitif à l'accord de rupture entre l'Union européenne et le Royaume-Uni. 

Publicité

Les eurodéputés ont approuvé, mercredi 29 janvier, l'accord de Brexit par 621 voix. Ils sont 49 à avoir voté contre, et 13 à s'être abstenus. Il s'agissait de la dernière étape majeure avant la ratification de l'accord, trois ans et demi après le référendum sur le Brexit au Royaume-Uni. Il ne reste plus que l'adoption de la procédure par le Conseil (les tats membres) jeudi.

À la suite du vote, les membres du Parlement européen se sont tenus les mains et ont entonné "Auld Lang Syne", une chanson d'adieux écossaise. 

"Nous vous aimerons toujours et nous ne serons jamais loin", a promis la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen aux eurodéputés britanniques lors d'une dernière séance de débats. "Vous allez nous manquer", a-t-elle assuré.

De son côté, Michel Barnier, négociateur de l'UE sur le Brexit, a dit "regretter que le Royaume-Uni ait choisi d'être solitaire plutôt que d'être solidaire. C'est un jour évidemment triste et grave. C'est un affaiblissement pour les deux côtés", a déploré celui qui est désormais chargé des discussions sur la future relation avec Londres.

Une victoire du "populisme" sur la globalisation

Le débat a été l'occasion d'un dernier coup d'éclat pour le chef de file du Brexit Party, Nigel Farage, qui a célébré une victoire du "populisme" sur la globalisation, avant d'agiter avec ses collègues des Union Jack, en violation des règles du Parlement. Ce qui leur a valu un rappel à l'ordre.

Après quarante-sept ans d'une relation commune souvent difficile, le Brexit sera effectif vendredi à 23 h GMT.

Avec Reuters et AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.