Accéder au contenu principal

Une journaliste de la chaîne russe RT grièvement blessée en Syrie

Publicité

Moscou (AFP)

La chaîne russe RT (ex-Russia Today) a annoncé mercredi qu'une de ses journalistes en Syrie avait été grièvement blessée à Maaret al-Noomane (nord-ouest), ville stratégique reprise par le régime après des semaines de bombardements.

Selon un communiqué publié sur la page Telegram de RT, Wafa Shabruni et son équipe "filmaient des dépôts d'armes qui restaient après le retrait des combattants de la ville de Maaret al-Noomane".

"Selon les premières informations, un obus a explosé. D'après son chauffeur, Wafa est vivante, elle a été transférée de l'hôpital de Khan Cheikhoun vers l'hôpital gouvernemental de Hama", a ajouté RT. "Wafa Shabruni a reçu des blessures sérieuses", précise la chaîne.

Les forces du régime syrien ont annoncé mercredi avoir repris Maaret al-Noomane, deuxième ville de la province d'Idleb et pendant des années l'un des épicentres de la "révolution" avant de devenir, sous l'effet des raids des forces gouvernementales et russes, une ville fantôme.

Cette ville est stratégique car elle se trouve sur l'autoroute M5 reliant Alep, grande métropole du nord, à la capitale Damas, que le pouvoir de Bachar al-Assad cherche à sécuriser.

Appuyé par l'aviation de son allié russe, le régime n'a de cesse de répéter qu'il va reconquérir l'intégralité de la région d'Idleb, dans le nord-ouest syrien, qui lui échappe encore.

Financée par le pouvoir russe et parfois accusée d'être la voix du Kremlin, la chaîne d'informations en continu RT (ex-Russia Today) émet en russe, anglais, espagnol, arabe et français.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.