Accéder au contenu principal

Mort de Kobe Bryant : trois jours après le drame, sa veuve s'exprime publiquement

Kobe Bryant et sa femme, Vanessa Laine Bryant.
Kobe Bryant et sa femme, Vanessa Laine Bryant. © Gabriel Bouys, AFP

Trois jours après la mort de son époux, la star de la NBA Kobe Bryant, Vanessa Laine Bryant s'est exprimée sur le réseau social Instagram. Dans un long message, elle remercie notamment les millions de personnes qui ont apporté leur soutien à la famille de la légende du basket-ball.

Publicité

Trois jours après l'accident d'hélicoptère fatal à la légende du basket-ball Kobe Bryant, Vanessa Laine Bryant, la veuve de la star des Lakers, s'est exprimée par le biais des réseaux sociaux. "Mes filles et moi [...] sommes complètement anéanties par la perte soudaine de mon mari, Kobe – le formidable père de nos enfants –, et de ma belle et douce Gianna – une fille aimante, généreuse et merveilleuse, la formidable sœur de Natalia, Bianka et Capri", a écrit la compagne du "Black Mamba" sur Instagram.
 

View this post on Instagram

My girls and I want to thank the millions of people who’ve shown support and love during this horrific time. Thank you for all the prayers. We definitely need them. We are completely devastated by the sudden loss of my adoring husband, Kobe — the amazing father of our children; and my beautiful, sweet Gianna — a loving, thoughtful, and wonderful daughter, and amazing sister to Natalia, Bianka, and Capri. We are also devastated for the families who lost their loved ones on Sunday, and we share in their grief intimately. There aren’t enough words to describe our pain right now. I take comfort in knowing that Kobe and Gigi both knew that they were so deeply loved. We were so incredibly blessed to have them in our lives. I wish they were here with us forever. They were our beautiful blessings taken from us too soon. I’m not sure what our lives hold beyond today, and it’s impossible to imagine life without them. But we wake up each day, trying to keep pushing because Kobe, and our baby girl, Gigi, are shining on us to light the way. Our love for them is endless — and that’s to say, immeasurable. I just wish I could hug them, kiss them and bless them. Have them here with us, forever. Thank you for sharing your joy, your grief and your support with us. We ask that you grant us the respect and privacy we will need to navigate this new reality. To honor our Team Mamba family, the Mamba Sports Foundation has set up the MambaOnThree Fund to help support the other families affected by this tragedy. To donate, please go to MambaOnThree.org. To further Kobe and Gianna’s legacy in youth sports, please visit MambaSportsFoundation.org. Thank you so much for lifting us up in your prayers, and for loving Kobe, Gigi, Natalia, Bianka, Capri and me. #Mamba #Mambacita #GirlsDad #DaddysGirls #Family ❤️

A post shared by Vanessa Bryant 🦋 (@vanessabryant) on


Kobe Bryant, 41 ans, sa fille Gianna, 13 ans, et sept autres personnes sont morts le 26 janvier lorsque leur hélicoptère s'est écrasé à flanc de colline près de Los Angeles, pour des raisons encore indéterminées.

"Nous sommes aussi anéanties pour les familles qui ont perdu leurs proches dimanche, et nous partageons leur peine", ajoute la veuve de Kobe. Elle a dit avoir ouvert une collecte de fonds pour les aider financièrement, par l'intermédiaire de la fondation qu'elle avait créée avec son époux.

"Il n'y a pas de mots pour décrire notre douleur en ce moment", écrit encore Vanessa Bryant, qui ne s'était pas exprimée jusque-là. Elle remercie "les millions de gens qui nous ont manifesté leur soutien et leur amour à travers cette épreuve" dans un message accompagné d'une photo des six membres de la famille, radieux.

"C'est impossible d'imaginer la vie sans eux. Mais nous nous levons chaque jour et nous essayons d'aller de l'avant parce que Kobe et notre bébé, Gigi, nous montrent le chemin", écrit-elle.

Les Lakers silencieux mais sur le parquet

C'est aussi en hommage à Kobe Bryant et à la combativité qu'il incarnait que l'équipe des Lakers a repris le chemin de l'entraînement. "Nous voulons défendre ce que Kobe représentait. Nous avons toujours voulu le rendre fier, et nous n'avons pas l'intention de changer", a affirmé l'entraîneur des Lakers, Frank Vogel, à des journalistes.

Des joueurs stars comme LeBron James et Anthony Davis étaient sur le parquet mais sont restés à l'écart des médias.

Selon Frank Vogel, le club a très simplement indiqué à ses joueurs, encore sous le choc de la disparition de Bryant qui jouait avec l'équipe jusqu'en 2016 : "Vous pourrez parler quand vous vous sentirez prêts, et pas avant."

Sur le plan sportif, le calendrier est fixé. La NBA avait certes décidé de reporter le derby initialement programmé le 28 janvier, qui devait opposer les Lakers aux Clippers, l'autre franchise de Los Angeles. Mais la prochaine rencontre aura lieu comme prévu vendredi, face aux Trail Blazers de Portland, au Staples Center.

"Nous avons fait notre deuil ensemble"

Cela laisse peu de temps aux basketteurs de LA pour reprendre leurs esprits. Au premier rassemblement mardi matin, "nous avons fait des choses qui nous ont semblé bonnes sur le plan thérapeutique", a raconté Vogel.

"Nous sommes allés au gymnase pour des exercices collectifs de tir, pas vraiment d'entraînement. Je voulais que les garçons viennent se vider la tête en transpirant, en touchant le ballon, pour se retrouver ensemble", a-t-il expliqué.

"Ensuite, nous avons pris un repas et passé du temps ensemble et fait notre deuil ensemble", a poursuivi le coach, se refusant à entrer davantage dans les détails de cette journée.

Le prix des billets pour le match de vendredi s'est envolé sur la plateforme de revente StubHub, où les places les mieux situées étaient proposés à un prix avoisinant 18 000 dollars.

StubHub a annoncé qu'elle allait verser le produit de la vente des billets pour ce match à la fondation créée par le couple Bryant.

Une mort "certifiée accidentelle"

Les enquêteurs de l'agence américaine chargée de la sécurité dans les transports (NTSB) ont terminé mardi de rassembler les débris de l'hélicoptère accidenté, éparpillés sur près de 200 mètres à flanc de colline.

Ils doivent à présent analyser ces éléments et les données du vol pour tenter de déterminer les circonstances du drame. Ces investigations vont durer des semaines, sinon des mois, et le rapport final n'est pas attendu avant au moins un an, a prévenu Jennifer Homendy, du NTSB.

L'appareil s'est écrasé alors qu'un épais brouillard enveloppait la zone. Les experts légistes ont annoncé mercredi soir avoir terminé l'identification des neuf corps retirés des débris, à l'aide des empreintes digitales et de l'ADN.

Les autopsies ont confirmé qu'ils avaient succombé à un "choc traumatique", "la cause de la mort étant certifiée accidentelle", ont-ils précisé dans un communiqué.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.