Accéder au contenu principal

Nouveau coronavirus: les fausses informations continuent leur tour du monde

Publicité

Paris (AFP)

Alors que l'épidémie de nouveau coronavirus continue de se propager, avec 170 morts en Chine et au moins 7.700 personnes contaminées, les fausses informations aussi. Entre faux remèdes et images trompeuses, voici de nouveaux exemples vérifiés par l'AFP dans le monde entier.

- Garder "la gorge humide" pour éviter d'être contaminé ? NON

De nombreuses publications Facebook ou WhatsApp circulent dans plusieurs pays et dans plusieurs langues et se présentent comme un bulletin de santé officiel des autorités locales. Elles affirment notamment que garder la gorge humide en buvant de l'eau permet de se prémunir du nouveau coronavirus. C'est faux : boire de l'eau ne fait pas partie des mesures de prévention émises par les autorités de santé.

http://u.afp.com/3opq

- Des cadavres qui jonchent les rues en Chine ? NON

Une photo montrant plusieurs personnes allongées par terre, partagée sur plusieurs pages Facebook, arabophones pour la plupart, prétend montrer "la Chine maintenant". Diffusée aux premiers jours de l'épidémie du nouveau coronavirus apparu à Wuhan, en Chine, elle date en réalité de 2014 et montre une performance artistique à Francfort en Allemagne.

http://u.afp.com/3opx

- Le nouveau coronavirus, une variété de rage ? NON

De nombreuses publications prétendent sur Facebook que le coronavirus détecté à Wuhan est une variante de la rage et vient des chauve-souris consommées par l'homme. Comme l'explique les autorités philippines, ou l'Organisation mondiale de la santé, la rage --qui affecte le système nerveux central-- et le coronavirus --qui a en général des symptômes respiratoires-- sont deux variétés de virus très différentes. De plus, si on soupçonne une origine animale du coronavirus, il n'y pas de certitude pour l'instant sur l'espèce qui a pu le transmettre à l'homme.

En anglais : http://u.afp.com/3opK

- Un homme qui s'évanouit à cause du nouveau coronavirus ? NON

Deux vidéos vues des dizaines de milliers de fois sur Facebook et YouTube prétendent montrer un homme qui s'évanouit dans un escalier, au Sri Lanka, après avoir été contaminé. Mais le gouvernement a indiqué que son malaise n'avait rien à voir avec ce virus et le gestionnaire de l'immeuble qu'il s'était évanoui de fatigue.

En anglais : http://u.afp.com/3opV

- Une interdiction d'aller dans certaines zones australiennes à cause du virus ? NON

Une capture d'écran manipulée et diffusée sur les réseaux sociaux prétend que le ministère de la Santé de la province du Queensland en Australie a interdit les voyages "non essentiels" à Wuhan mais aussi des localités australiennes et "toute zone" à forte population chinoise. Il s'agit d'un montage, et les autorités ont assuré à l'AFP ne pas avoir envoyé de tel message.

En anglais : http://u.afp.com/3opr

De la vidéo d'un marché présentée à tort comme étant celui d'où est venu le virus aux fausses captures d'écrans annonçant de nouveaux cas en France en passant par des listes de produits contaminés en Australie, d'autres articles de vérification de l'AFP en anglais et en français sont consultables ici :

https://factcheck.afp.com/

https://factuel.afp.com/

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.