Accéder au contenu principal

Open d'Australie: "Mon service m'a sorti des ennuis", souligne Djokovic

Publicité

Melbourne (AFP)

Novak Djokovic a battu jeudi Roger Federer sans grand problème pour atteindre sa 8e finale à l'Open d'Australie, et il a souligné combien son service l'avait "sorti des ennuis à de nombreuses occasions".

Le Serbe affrontera dimanche Alexander Zverev ou Dominic Thiem pour le titre.

Q: Etait-ce difficile pour vous d'arriver dans ce match sans savoir dans quel état physique était Roger Federer ?

R: "J'ai essayé de me concentrer sur moi-même. Mon équipe m'a dit de mettre la priorité sur mes propres sensations plutôt que de penser à comment il allait se sentir, bouger, ou jouer. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire. Au début, j'ai accordé trop d'importance à ce qu'il faisait. Je ne frappais pas comme je le voulais moi. Mon service m'a sorti des ennuis à de nombreuses occasions. Après avoir gagné le premier set, qui était crucial, je me suis un peu détendu et j'ai commencé à mieux rentrer dans la balle. Je me sentais plus en contrôle du match. Ce n'est jamais facile de jouer contre Roger. C'était évident qu'il souffrait. Ca se voyait dans ses déplacements. Respect à lui d'avoir essayé de donner le meilleur de lui-même. Il a très bien joué. Il venait au filet et essayait de varier les coups."

Q: En termes de physique et de jeu, êtes-vous content de votre niveau ?

R: "Oui, je suis content de la manière dont je me suis senti et dont j'ai joué. Je pense que l'ATP Cup s'est vraiment bien passée pour moi, j'ai passé beaucoup d'heures sur le court, en simple et en double. C'était une bonne préparation pour l'Open d'Australie. J'ai maintenant deux jours de repos, ce qui me laisse plus de temps pour récupérer et retrouver l'énergie nécessaire pour la finale."

Q: Pensez-vous que vous affronterez Dominic Thiem ou Alexander Zverev ?

R: "Dominic a gagné le dernier match que nous avons joué ensemble à Londres, c'était serré. Il a joué un match incroyable contre Rafa hier. Il est définitivement l'un des meilleurs joueurs du monde. Il mérite d'en arriver là. On dirait qu'il a beaucoup progressé sur dur, parce que son jeu est plus fait pour les surfaces lentes. Mais je pense que gagner Indian Wells l'année dernière, en battant Roger en finale, lui a probablement donné beaucoup de confiance sur le fait qu'il pouvait aussi gagner de grands tournois sur d'autres surfaces. Alexander n'a pas très bien commencé l'année. Je me suis entraîné avec lui à Brisbane pendant l'ATP Cup. Il ne se sentait pas au mieux sur le court, il manquait de confiance. C'est impressionnant la manière dont il a joué jusqu'ici dans le tournoi, en construisant son jeu et en élevant son niveau."

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.