Accéder au contenu principal

Basket : Rudy Gobert troisième Français de l’histoire sélectionné au All-Star Game de la NBA

Ces deux dernières saisons, Rudy Gobert a été désigné meilleur défenseur de la NBA.
Ces deux dernières saisons, Rudy Gobert a été désigné meilleur défenseur de la NBA. © Melissa Majchrzak / NBAE / Getty Images / AFP

Après Tony Parker et Joakim Noah, le pivot de l'équipe de France de basket-ball Rudy Gobert a été sélectionné pour disputer le All-Star Game de la NBA, le 16 février à Chicago. La star des Utah Jazz devient le troisième tricolore à connaître cette consécration. 

Publicité

Le pivot français Rudy Gobert, atout défensif numéro un des Utah Jazz, a été sélectionné pour disputer le All-Star Game du 16 février à Chicago, devenant le troisième basketteur tricolore depuis Tony Parker et Joakim Noah à connaître cet honneur, a annoncé jeudi 30 janvier la NBA.

C'est une consécration pour le sportif français le mieux payé, qui n'avait pu retenir ses larmes en commentant sa non-sélection pour l'édition 2019, et qui peut savourer d'avoir enfin été considéré à sa juste valeur. "N'arrêtez jamais de poursuivre vos rêves!", a-t-il tweeté après l’annonce de sa sélection.

Ces deux dernières saisons, Rudy Gobert a été désigné meilleur défenseur de la NBA. Avec son coéquipier Donovan Mitchell, également sélectionné pour la première fois, il est pour beaucoup dans la très bonne saison du Jazz, actuellement 4e de la conférence Ouest, à la lutte avec les Clippers et Denver, et derrière les Lakers.

En 45 matches disputés cette saison, Rudy Gobert (2 m 15 et 108 kg) est en progrès dans plusieurs domaines, notamment au rebond, son point fort, avec 14,6 prises de moyenne et un pourcentage au tir de 68,6 % pour 15,7 points par match.

Âgé de 27 ans, le géant "Gobzilla", qui grandit à Saint-Quentin, dans l'Aisne, succède à Tony Parker, six fois sélectionné, et Joakim Noah, deux fois appelé. Après trois saisons disputées à Cholet, il est sélectionné à la "draft", le mercato des novices de la NBA, en 2013, et donne un accent américain à sa carrière.

Un renouvellement des générations et un hommage à Kobe Bryant

Les autres joueurs choisis à l'Ouest sont Damian Lillard (Portland), Donovan Mitchell (Utah), Nikola Jokic (Denver), Brandon Ingram (La Nouvelle-Orléans), Russell Westbrook (Houston), Chris Paul (Oklahoma City).

À l'Est ont été convoqués Jimmy Butler (Miami), Kyle Lowry (Toronto), Ben Simmons (Philadelphie), Khris Middleton (Milwaukee), Jayson Tatum (Boston), Bam Adebayo (Miami), Domantas Sabonis (Indiana).

Ces "remplaçants" s'ajoutent aux dix titulaires déjà connus depuis une semaine après le vote du public, des joueurs et des journalistes. Une liste qui comprend à l'Ouest LeBron James (Lakers), Luka Doncic (Dallas), Kawhi Leonard (Clippers), Anthony Davis (Lakers), James Harden (Houston) et à l'Est Giannis Antetokounmpo (Milwaukee), Pascal Siakam (Toronto), Joel Embiid (Philadelphie), Kemba Walker (Boston), Trae Young (Atlanta).

Le 6 février seront connues les compositions des "Team LeBron" et "Team Giannis", selon les choix à tour de rôle de James et Antetokounmpo, sans tenir compte de la conférence à laquelle appartiennent les joueurs.

Ce 70e All-Star Game verra un renouvellement des générations puisque neuf joueurs connaîtront leur première sélection : trois directement chez les titulaires, Doncic, Siakam et Young, et six parmi les remplaçants, Gobert, Mitchell, Ingram, Adebayo, Tatum et Sabonis.

La grande fête du basket NBA sera cette année en outre marquée par de multiples hommages à la légende des Lakers Kobe Bryant, mort avec sa fille Gianna et sept autres personnes dans un accident d'hélicoptère dimanche près de Los Angeles.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.