Accéder au contenu principal
BREXIT DAY

Brexit : la ruée sur les passeports européens

Nombreux sont les Britanniques à demander la double nationalité dans un autre pays de l'Union Européenne pour pouvoir circuler librement.
Nombreux sont les Britanniques à demander la double nationalité dans un autre pays de l'Union Européenne pour pouvoir circuler librement. © France 24, capture d'écran

Le Royaume-Uni quitte, vendredi, l'Union européenne. Pour ne pas perdre les avantages d'un passeport européen, nombreux sont les Britanniques qui demandent la double nationalité dans un autre pays membre de l'UE.

Publicité

Le Brexit a suscité des inquiétudes chez les Britanniques. Pour pouvoir travailler, étudier ou vivre librement dans l'Union européenne, ils ont été nombreux à demander la double nationalité dans un autre pays membre. 

L'Irlande a ainsi vu ses demandes de passeport doubler. Rien qu'en 2018, pas moins de 200 000 Britanniques ont joué la carte du parent ou du grand-parent irlandais pour acquérir le précieux sésame.

D'autres, comme Simon Wallfisch, britannique d'origine allemande, ont dû exhumer des souvenirs de famille douloureux. Comme lui, des milliers de britanniques ont eu recours à une clause de la Constitution allemande qui permet aux descendants de victimes du nazisme de récupérer la nationalité que leur avait retiré le IIIe reich.

En France, 150 000 Britanniques ont déposé une demande de naturalisation depuis le référendum de juin 2016 où le "Oui" pour le Brexit l'a emporté. Ils ont peur de ne pas pouvoir rester.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.